Toutes les salles de cinéma sont fermées à Tizi-Ouzou !

3
salle de cinéma

KABYLIE (Tamurt) – Sur les 16 salles de cinéma que compte le département de Tizi-Ouzou, deux seulement ont été rouvertes. Il s’agit de celle de la ville de Tizi-Ouzou et de la ville de Larvaa Nath Irathen. Les 14 autres salles restantes sont fermées depuis plus de 20 ans.

Si durant  les années 1990 on parle de crise financière et de la menace terroriste, pourquoi ces salles n’ont pas été rouvertes après 2000 ? Des jeunes étudiants de 20 ans et plus à Tizi-Ouzou affirment qu’ils n’ont jamais mis les pied dans une salle de cinéma. Certains sont même des comédiens et des réalisateurs à Tizi-Ouzou mais ils n’ont jamais eu la chance de franchir un jour la porte d’une salle de cinéma.

La volonté des autorités de fermer ces lieux de culture n’est plus à démontrer. Les salles de cinéma qui sont sous la gérance des municipalités n’ont jamais bénéficié du moindre dinar pour les rouvrir en dépit des requêtes en série des maires. Le projet de l’ouverture d’une école de musique, puisque aucune n’existe à Tizi-Ouzou, ne verra jamais le jour tant que la région est encore sous occupation algérienne. Par contre, plus de 800 mosquées existent à Tizi-Ouzou et sont financées à coups de milliards par le régime colonial d’Alger. La politique de l’arabisation de la Kabylie demeure l’une des principales missions des autorités coloniales.

Lounès B 

3 COMMENTAIRES

  1. Fermeture des salles de cinéma et ouverture de mosquées dans chaque quartier.Voilà la politique de l’Etat arabo-intégriste d’Alger.La disparition des salles de cinéma concerne toute l’Algérie.La culture a cédé la place au fanatisme religieux. Aucune démocratie, aucun progrès ni modernité, n’est possible que ce soit en Kabylie ou en Algérie, sans une opération radicale de dés-islamisation de ces sociétés,c’est à dire une dé-radicalisation des segments atteints par le sida mental qu’est le fondamentalisme islamique.

  2. Le MAK devrait examiner sous l’angle du droit international la possibilite de denoncer devant les instances internationales, les actions d’islamisation à coups de milliards des populations kabyles alors qu’au plan économique toute la région kabyle est à l’abandon bien que le pouvoir colonial algerien exploite toutes nos ressources naturelles.. En verité ces actions visent à endoctriner et à abrutir pour mieux dominer les populations. Mohamed ARKOUN a dit : » il suffit de donner à n’importe quelle idée une apparence religieuse pour que les arabes te suivent ».
    L’islamisation a donc pour objectif premier le conditionnement ,l’aliénation et la soumission des population.
    Notre peuple kabyle doit comprendre que l’islam est une ideologie humaine qui a pour but principal de depersonnaliser les populations colonisees et de les mettre dans le moule arabe.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici