Said Chemakh agressé

6

KABYLIE (Tamurt) – Selon des informations concordantes, le militant de l’Amazighité, de la démocratie et de la laïcité et néanmoins professeur de Tamazight à l’Université de Tizi Wezzu Saïd Chemakh aurait été victime d’un lynchage  hier soir au niveau de la ville de Tizi Wezzu.

Selon quelques informations non confirmées glanées sur les réseaux sociaux, Mr Chemakh a été agressé par trois individus non encore identifiés. Les agresseurs ont visé ses yeux. La victime est admise aux urgences de l’Hôpital Nedir de Tizi Wezzu où il est pris en charge par le corps médical. Mr Chemakh risquerait de perdre un œil selon les premières indiscrétions qui nous sont parvenus.

S’en prendre à Mr Chemakh, professeur et défenseur acharné de l’Amazighité c’est s’en prendre à toute la Kabylie et ses symboles. Il y a comme un air de préméditation et de harcèlement  systématique et systémique contre ceux qui osent afficher encore leur attachement au combat pour l’Amazighité.

Tout en espérant un prompt rétablissement à la victime, une vigilance s’impose et une riposte des citoyens kabyles et plus qu’urgente face aux stratèges de l’unicisme et de la pensée unique. Après le terrorisme, des bandits organisés en gangs s’attaquent au grand jour aux militants du MAK et de l’Amazighité sans qu’aucune suite ne soient donnée à ces manœuvres récurrentes par ceux qui sont sensés protéger le citoyen.

Masslin pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici