La crise d’eau refait surface à Tizi-Ouzou

2

TIZI-OUZOU (Tamurt) – En plein période des grandes chaleurs, l’eau manque à Tizi Wezu comme il est désormais de chaque année en pareille période.  Plusieurs régions sont touchées par la crise d’eau. L’eau ne coule plus dans les robinets depuis plus d’un mois au niveau de certaines localités à l’instar de Bouzguen, Jenad et Makouda.

La listes des localités et des communes qui souffrent de cette pénurie d’eau est longue. Très longue même. La crise est totale, mais personne ne se soucie de ce problème. Même la population semble accepter ce sort. Pourtant la Kabylie regorge d’importantes richesses hydrauliques. Le barrage d’eau de Taksebt suffira largement à la population locale si le régime colonial n’avait pas choisi d’irriguer, avec l’eau de ce barrage, les champs de Boufarik et de la Mitidja. Des milliers de villageois à Tizi-Ouzou sont contraints d’acheter des citernes d’eau à raison de 1200 dinars.

Les fontaines et les puits se tarissent en cette saison caniculaire. Les deux villes touristiques de Tizi-Ouzou, à savoir Azeffoun et Tigzirt, voient leurs saisons estivales se compromettre chaque année à cause de l’éternel problème de manque d’eau. La situation perdure depuis des décennies et il semble que le régime algérien veut punir encore la Kabylie en la privant de son eau, sinon comment expliquer que les barrages d’eau de Kabylie servent, beaucoup plus, les autres régions d’Algérie ?

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici