L’austérité étatique n’est applicable qu’aux wilayas kabyles

2
BRAHAM BENNADJI MAIRE DE TINEBDAR
BRAHAM BENNADJI MAIRE DE TINEBDAR

BOUGIE (Tamurt) – Après avoir fustigé le wali de Bougie, dan une déclaration transmise à la presse récemment, le maire de Tinebdar a confirmé, avant-hier, ses appréhensions quant à la volonté du pouvoir d’Alger de développer la Kabylie, particulièrement la région de Bougie.

Dans un message posté sur les réseaux sociaux, Braham Bennadji dira que si les kabyles parlent d’autonomie,  les gens de l’Ouest, d’où est issu Bouteflika, construit son autonomie. A voir ce qui a été réalisé à Tlemcen et Oran alors que plusieurs projets structurants accusent d’énormes retards dans la wilaya de Bougie, le tonitruant maire de Tinebdar n’a pas tort. Pourquoi veut-on cacher la vérité ?

Pour étayer ses propos, il mettra en exergue le retard enregistré dans le lancement et la réalisation de la pénétrante autoroutière dont la date de réception du premier tronçon vient d’être ajournée. Pour l’édile communal, c’est le manque d’argent qui en serait à l’origine. De même pour le branchement au réseau de gaz de ville dont la wilaya de Bougie clôture, toujours, la liste en termes de taux de pénétration dans les foyers. Il citera également le projet de rénovation de la ligne de la canalisation d’acheminement du gaz de ville de Bougie à Aith Mansour qui serait à l’arrêt au motif que le pouvoir n’arrive pas à honorer une facture de 120 milliards de centimes présentée par l’entreprise réalisatrice.

D’autres lacunes dans la gestion des finances algériennes sont relevées. Alors que des petits projets sont gelés et les aides à l’habitat rural sont bloqués pour les postulants de la wilaya de Bougie, à l’Ouest, on lance toujours de mégaprojets sans qu’aucune austérité étatique ne soit avancée. L’austérité est utilisée comme justificatif uniquement dans les wilayas kabyles.

Amaynut

2 COMMENTAIRES

  1. Le déséquilibre régional en matière de développement Economique ,entre l’ouest et la Kabylie ne peut être expliqué que par un racisme du pouvoir colonial arabo-islamique envers la Kabylie. Il serait très intéressant d’établir une liste exhaustive de toutes les réalisations (industries et infrastructures) depuis 1999 dans l’oranie et en Kabylie pour montrer au monde ce déséquilibre flagrant et prouver par la même occasion le racisme du pouvoir vis à vis de la Kabylie

  2. Le régime colonial pousse le pays kabyle à son l´indépendance et tant mieux comme cea, c´est pas uniquement sur le plan politico-adminstratif mais aussi la mise en place d´une economie pour le pays kabyle indépendante de l´RADP, le cas de Tawain parexemple ,théoriquement considéré par le régime totalitariste (communiste) de la republique populaire chinoise comme leur province mais concrètement cette île est complètement indépendante y compris sur le plan militaire.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici