Le procès en appel de Slimane Bouhafs fixé au 30 du mois courant

6

ALGEIRE (Tamurt) – Le procès en appel de Slimane Bouhafs est fixé pour le 30 août courant. Un chrétien de Sétif qui a été condamné à cinq ans de prison ferme pour des publications sur le réseau social Facebook.

Après avoir rendu visite à Slimane Bouhafs, détenu à la prison de Sétif (Bel air) depuis le 31 juillet, la famille du militant Kabyle et son avocat confirment que Slimane Bouhafs, accusé d’avoir porté atteinte à l’islam et au Prophète, se trouve dans une situation difficile et son état de santé se dégrade.
Slimane bouhafs à déclaré a sa famille qu’il a été jugé  très tard la nuit le jour de son arrestation, et que le procureur d’At Ourtilane, l’a traité de  saleté. Il a été soumis à un long interrogatoire depuis 8h du matin par les services de la gendarmerie de Sétif.

Slimane Bouhafs qui est atteint de la maladie de la goutte, a perdu ses forces et n’a rien compris à ce qu’il lui est arrivé. Révolté et stressé, ainsi est passée l’audience sans qu’il soit assisté d’un avocat (On lui a même pas demandé de lui désigner d’office un avocat ou reporter le procès  pour préparer sa défense a déclaré sa fille, d’après les propos de son père). À rappeler que son procès était programmé pour le 7 août mais à la surprise générale,  c’est le jour même que du verdict est tombé, à savoir une condamnation à 5 ans de prison ferme plus 100 000 DA d’amende.

Rahmouni Fatiha

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici