Deux militants associatifs interpellés par la police à Tizi-Ouzou

2

KABYLIE (Tamurt) – Deux militants associatifs ont été interpellés par la police algérienne à la sortie de Tizi-Ouzou. Leur seul crime est d’avoir transporté du matériel informatique et un lot de livres achetés grâce à des dons effectués par des citoyens kabyles.

Ainsi, Latamen Merabet et Rabah Ilourmane, membres de l’association « Tara » du village historique « Tizit » ont été transférés au commissariat pour subir plusieurs heures d’interrogatoire. Ce qui dérangeait les policiers algériens, c’était le lot de livres dominé par des ouvrages en relation avec l’histoire de la Kabylie et les droits de l’homme. Pour ces représentants des services coloniaux, ces ouvrages serviront à promouvoir le souverainisme kabyle.

La Rédaction 

2 COMMENTAIRES

  1. On pourrait croire que le seul rôle de la police en Kabylie est la surveillance des citoyens honnêtes mais irréductibles vis à vis de l’ araboislamisme . Pendant ce temps , voleurs violeurs islamistes terros et divers autres assassins peuvent vaquer tranquillement à leurs occupations et si besoin est la boulice du coin leur prêtera main forte, du moins ses membres zélés . C’est ça l’Algérie des Zombis .Qu’advienne le jour de l’indépendance et alors tous ces khorrotos rejoindront la case prison à force de de trop jouer mais mal au jeu de loi (l’oie) . Le risque en vaut il la chandelle , eut égard à ces ingrats qui les abandonneront demain à la vindicte populaire comme de vulgaires harkis . Qu’ils réfléchissent à deux fois avant d’arrêter un des nôtres sans mobile valable.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici