Le pouvoir annule la baptisation de l’unvesrité Alger 3 au nom de Hocine Aït Ahmed

15

ALGERIE (Tamurt) – Désormais l’unversité Alger 3 ne portera pas le nom de Hocine Aït Ahmed, comme prévu par le régime dans les premiers temps. Elle porte, contre toute attente, le nom de Brahim Chibout et ce, depuis le 19 mai 2016. Un  Ex ministre des Moudjahidine.

Les raison de cette annulation ne sont pas connues. Mais ce n’est pas compliqué de déduire que Hocine Aït Ahmed est un kabyle et il n’échappera pas à la règle. Il sera banni de l’histoire officielle algérienne et subira le même sort que tous les autres héros kabyles qui ont libéré l’Algérie. Les chefs historiques kabyles ne sont pas connus en Algérie, à l’image d’Abane Rmdane, Ouamarane, Krim Belkacem, Amirouche, pour ne citer que ceux là.

Un certain moment, c’était les bacs à poubelle des quartiers d’Alger qui ont été baptisés au nom des chefs historiques kabyles. Nourdine AÎT Hamouda avait dénoncé ces pratiques humiliantes au parlement en 2011, mais rien n’a été fait. Pire encore, Ali Melah, un héros kabyle de la guerre de libération a été humilié en donnant son nom à un marché de fruits et légumes à Alger !

Ne pas baptiser une université au nom d’Aït Ahmed à Alger n’est pas surprenant aujourd’hui. Il n’y a que la Kabylie qui respectera ces héros Kabyles qui ont eu le tort, vraiment le tort, de libérer toute l’Algérie. Pour l’anecdote, la veille du premier novembre 1954, les dirigeants kabyles qui ont déclenché l’insurrection armée n’ont trouvé aucune personne dans toute la région de la mitidja pour attaquer une caserne. Ouamrane avait alors conduit 150 maquisards kabyles de la région de Draa El Mizane et ont déclenché la guerre à Boufarik le premier novembre 1954. Le lendemain matin, les arabes de Boufarik étaient les premiers à prendre les armes devant les militaires Français pour aller pourchasser les kabyles et Ouamrane retranchés dans les maquis de Chéras !

Lounès B 

15 COMMENTAIRES

  1. Tamurt, ne devenez pas el-moudjahid ou al-nahar!!! Le boulevard Amirouche est le plus connu d’Alger!!! Arrêtez de vous discréditer et de discréditer par ricocher le mouvement pour l’indépendance de la kabylie. Parlez vrai SVP!!!! Il y a tellement de choses vraies à dire par rapport au racisme à l’endroit des kabyles que l’on peut ecrire des livres et des livres. Encore une fois parlez vrai svp

  2. nous changeront tous et effacé tous ce qui es étranger arabo kharrabo qui na rien avoir avec notre culture !
    claire net et précise ! et meme les nom de famille , opté comme sanders , nataniaho , toto Rina , David et bien sur nos aguelidh massinssen , youguarithen aksil , Takfariness , dhihia ect…….. ,

  3. Pour l’universite d’Alger 3, on pourra la baptiser:  » Universite Al-Baghdadi  » du nom du heros arabo-musulman qui a reussi a instaure le califat comme a l’epoque du prophete des arabesMahomette).
    Apres tout, Alger, l’Algerie sont des arabes, des bleds arabes qui appartiennent a la sphere d’influence de l’Arabie-Saoudite.

  4. baptiser ou pas le problème n’est pas là à mon sens par contre ce qui me préoccupe le plus c’est comment débaptiser les noms des institutions,des rues des states …etc de chez nous en Kabylie qui n’ont absolument rien à voir avec notre histoire, notre identité et notre culture.

  5. Ce que je retiens de feu Ahmed post-indépendance de l’Algérie :
    – Éternel opposant stérile,
    – Exil doré… au frais de qui en fait?
    – Jamais inquiété par le pouvoir,
    – Opposant farouche aux fondateurs de l’Académie Berbère à Paris,
    – Très méfiant vis-à-vis des animateurs des événements de 1980,
    – N’a pas soutenu, du moins ouvertement, la création de la 1ère ligue Algérienne des droits de l’Homme,
    – S’est affiché,pour la circonstance et opportunément,avec BEN BELLA en 1985,
    – Comme en 1966, il s’est de nouveau éclipsé au mois de juillet 1992 juste après l’assassinat de feu BOUDIAF,
    – A soutenu et défendu ardemment le FIS du malheur au détriment des intérêts de la Kabylie qu’il a ignorée superbement,
    – A contribué à la mascarade électorale de 1999 quand bien même il s’est retiré de la course à la dernière minute,
    – Il s’est de nouveau éclipsé vers des cieux plus cléments en attendant des jours meilleurs,
    – Sa timide réactivité lors des événements tragiques de 2001 en Kabylie,
    – La participation de la honte de son parti aux élections APW et APC en 2002 alors que la Kabylie était à feu et à sang,
    – Son immobilisme face à la maltraitance et la marginalisation de la Kabylie durant le règne de Bouteflika,
    – Le fait d’avoir permis aux nervis de tous poils, aux corrompus et aux incompétents notoires de squatter le FFS,
    – Enfin de ne pas avoir dissous ce parti avant son départ.
    Au modérateur du site, prière ne pas censurer. Éventuellement, c’est aux lecteurs d’en juger, de répliquer ou d’apporter des rectificatifs. Merci de votre compréhension.

  6. Certe, je respecte cet homme, mais il n’est pas exempt de toutes critiques, Ait Ahmed était totalement têtu en croyant qu’il y’aurait une vie commune avec ces arabes algeriens. Il avait laissé sacrifier ces frères, des résistants de grande valeur, je parle bien entendu de nos héros berberistes comme Abane et les autres, de ce fait la Kabylie s’était trouvée orpheline de ces meilleurs éléments. Ait Ahmed était totalement dans l’erreur vis à vis de la Kabylie, son parti avait plus déservé que autre chose, il avait permi à ces cons d’ojda de perdurer et de faire ainsi le nid du chaos et du malheur en Kabylie.

  7. D’ailleurs j’ai pas encore compris comment ce pouvoir a eu le courage de baptiser en son nom l’hôpital de Hassi-Messaoud comme l’aéroport de cette ville ultra-économique au nom de Krim Belkacem autant qu’une citée résidentielle de Sonatrach au nom d’Aissat Yidir.

  8. Le choix de feu AIT-AHMED d’être enterré parmi les siens est un exemple que doit suivre tout Kabyle fier de ses origines, refuser d’être enterrés au milieu des ennemis de la Kabylie, Boumedienne et consorts, à cet effet nous recommandons à Nordine Amirouche de transférer le corps de son père à TASSAFT -UGUEMOUN , pour qu’il repose parmi les siens et non parmi ceux qui l’ont vendus à la France coloniale.
    Da l’hocine, il est et il sera l’un des symboles de l’histoire contemporaine de la Kabylie, ancré à jamais dans notre mémoire collective.
    En 1963, feu Ait-Ahmed est le premier Kabyle de l’histoire à engager une lutte armée contre les Janissaires d’Alger, malheureusement, cette action n’a pas atteint ces objectifs immédiats, puisque juste après la fin des hostilités l’élite et les intellectuels Kabyles ont subis toutes les formes de répression par la sécurité militaire avec un racisme virulent véhiculé par les médias du parti unique.
    Mais ce mouvement armé de 1963, avait constitué le socle principal et un point de repaire pour les générations futures qui ont déclenché les mouvements de revendication identitaire des années 1980 et 1990.
    Les janissaires d’Alger n’ont jamais pardonné à feu Ait-Ahmed d’avoir osé les combattre sur le plan militaire

  9. le staff du ffs , ne reagira même pas à ce revirement du pouvoir algerien, puisqu’il a pris option definitif pour le rallier sans aucune condition. C’est ce qu’on appelle une trahison
    M.Ait Ahmed doit se retourner dans sa tombe
    vive le MAK-GPK

  10. Une icône de la guerre de libération , l’un des grands chefs historiques , dirigeant du FLN historique et membre fondateur de « l’organisation spéciale »…Il était aussi un fervent opposant à la dictature arabo-islamique après leur prise de pouvoir par les arabes , les planqués de Maroc et de Tunisie , qui ont confisqué l’indépendance au profit de criminels , voleurs , corrompus , complice des terroristes salafistes et esclaves des monarchies wahhabittes …il est et restera toujours dans la mémoire et le cœur des KABYLES et des IMAZIGHEN …les dictatures arabo-islamiques ne vénèrent que les traîtres d’émirs , les bachaghas et les ulémas sbires de l’armée coloniale française ,ainsi que les criminels esclavagistes , et les terroristes salafistes égorgeurs et violeurs d’enfants depuis le plus grand criminel de l’humanité : okba ibn azzann…

  11. Votre attitude est bien curieuse! vous voudriez qu’une université algérienne porte le nom dAit Ahmed alors que lui-même n’a pas voulu de leurs honneurs et du cimetière des « héros ».
    il arrive un moment où il faut savoir ce qu’on veut, la Kabylie ou l’Algérie. Le cul entre deux chaises, ce n’est pas bon.

    • A ouhammou . Ait Ahmed est un algérianiste !! non ?? Il a toujours œuvré pour ce chimérique pays qu’est l’Algérie il n’ a jamais rien fait pour la Kabylie , on ne réclame rien du tout pour lui , c’est juste démontrer comment ce pouvoir agit avec eux qui l’ont servi , ils les traite de moins que rien , donc ton commentaire n’est pas a sa place !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici