Lors d’une conférence sur son livre la morsure du coquelicot : Sarah Haider prédit une révolte armée en Algérie

12
Sarah Haider

AOKAS (Tamurt) – La journaliste et romancière Sarah Haider a animé, ce samedi après-midi, une conférence à la bibliothèque communale d’Aokas. Elle a donné un  large aperçu sur son dernier roman « La morsure du coquelicot » lequel est une sorte d’hymne à la liberté, à l’insoumission, à la poésie et à l’amour.

Tout au long de sa narration, elle mettra en exergue l’insoumission et la liberté, à travers la révolte des personnages de son livre qui vivent dans une subordination. Une société, dépendant d’un système corrompu, de laquelle veulent s’extirper les révoltés. C’est, en quelque sorte, la situation actuelle de l’Algérie qui voit une frange de la population refuser le diktat et la soumission.

L’oratrice dira vouer une grande admiration à la Kabylie et à Mass Ferhat, pour son combat, en tant qu’artiste et en tant que militant des droits de l’Homme. Abondant dans le sillage des libertés, elle dira qu’il n’existe pas d’unité nationale à partir du moment que durant les révoltes de  1980 et 2001, par exemple, il n y avait eu aucun  geste de solidarité avec le peuple kabyle, de la part des autres régions d’Algérie. D’ailleurs, elle a sous-entendu des révoltes armées kabyle et targuie d’ici un quinquennat au plus tard.

Amaynut    

12 COMMENTAIRES

  1. Tariq ibn ziyad était pourtant berbère, abdelwadid sultan de Tlemcen était berbère. Le problème ne vient ni de l’Islam, ni de la langue arabe. Elle vient des algériens eux-même y compris les Kabyles.Savez-vous que le chaos s’ordonne?

  2. Le problème c’est en premier lieu le pouvoir qui renie nos origines et veut nous imposer l’identité arabo-islamique, en deuxième lieu tous ces algériens assimilés irrécupérables qui lui prêtent allégeance. Si tu ne comprends pas ça c’est que tu ne veux pas le savoir.

  3. S’il vous plaît allez au vif du sujet, qu’est-ce qui pose problème en Algérie, est-ce que c’est le pouvoir , ou bien les gens, ou bien le pays en entier.

  4. C’est quoi le racisme? D’après ce que je comprends, c’est un mépris de quelqu’un envers quelqu’un d’une autre race. Nous, kabyles, nous ne sommes pas racistes, loin de là, nous ne faisons que répliquer à ceux qui nous méprisent. Apparemment, c’est nous qui subissons un mépris des algériens différents de nous qui ne veulent pas de notre identité ni de notre langue. Alors traiter les kabyles de racistes c’est comme qui dirait le « voleur qui crie au voleur. » Quand ça vient d’un non kabyle, on comprend, mais quand ça vient d’un kabyle, généralement d’un complexé, là, il y a une lâcheté qui suggère une offre de service.

  5. Peut être Monsieur, mais il est temps de savoir que, malheureusement les juifs Algériens, cela fait 60 ans que l’Algérie a jugé utile de les virer, dommage, ils sont de vrais autochtones.

    Quant à vous Monsieur, n’oubliez pas qu’avant l’Islam et les arabes, vos ancêtres étaient juifs, si vous êtes Berbère..

    La méconnaissance de notre l’histoire est cruelle, par la volonté des arabes.

    • Non monsieur, les autochtones de berberie étaient d’abord païens et après chrétiens. Les juifs qui étaient installés en berberie depuis longtemps bien avant l’invasion de colons bédouins, ils étaient venus de Palestine, ils étaient des natifs du moyen orient.
      SVP point besoin d’essayer de nous dépouiller de nôtre histoire séculaire, nous sommes les derniers autochtones véritables de cette berberie, nous n’avions jamais eu de problèmes avec les juifs berbères, mais moi, je ne suis de religion juive, je suis une berbère pagano-chritienne comme tous mes ancêtres.

  6. EN ALGERIE IL Y,A 3 VIRUS QUI DETRUISENT TIMURT DEPUIS 2016 ANNEES .

    LES ARABES , LES TURQUES , ET LES JUIFS . TOUS VIVENT EN ALGERIE QU,ILS N,ONT JAMAIS AIME. ILS NE VEULENT JAMAIS S,INTEGRER A NOUS . QUEL DOMMAGE !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici