Accident dramatique à Tizi-Ouzou : 2 morts et 7 blessés à Boghni

0
Accident mortel

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La région de Boghni, sise à quarante kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, a vécu un dramatique accident de la circulation, mercredi 14 septembre, à 17 h 35. En effet, un accident suivi de carambolage a occasionné des décès, des blessés et des dégâts matériels. Pas moins de deux passagers sont décédés sur place alors que sept autres personnes ont été grièvement blessées lors de cet accident survenu sur le chemin de wilaya 128, reliant Boghni au chef-lieu de wilaya, une route réputée pour sa dangerosité.

Des témoins oculaires ont indiqué que pas moins de quatre véhicules en plus d’un fourgon de transport de voyageurs ont été pris dans l’engrenage du carambolage. L’une des voitures s’est même renversée en contrebas de la chaussée. Les deux personnes ayant perdu la vie suite à ce grave accident de la route, qui vient allonger la liste des victimes de ce fléau, ont été transportées vers la morgue de l’hôpital Krim Belkacem de Draa El Mizan. Les sept blessés ont aussi été transférés vers le service des urgences du même hôpital.

Quatre passagers ont subi des blessures de moindre gravité alors que trois autres auraient subi de graves blessures. Toutefois, nos sources ont précisé que leurs jours sont hors de danger.  Il y a lieu de souligner que parmi les victimes de cet accident, une partie est constituée de passagers résidant dans la wilaya de Bouira qui se dirigeaient vers la ville de Tizi-Ouzou au lendemain de la fête de l’aïd tamoqrant.

Le tronçon routier, reliant Boghni à Tizi-Ouzou, a enregistré des dizaines d’accidents dont certains sont mortels, depuis le début de l’année 2016. Le dernier en date est l’accident ayant occasionné, il y a un mois, le décès d’un jeune de vingt-cinq ans, habitant à Maâtkas, se dirigeant vers Boghni pour récupérer sa belle sœur qui y travaille. D’autres décès sont aussi à déplorer sur la même route, particulièrement tout au long de la saison estivale.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici