Echourouk remplace Liberté à Tizi-Ouzou !

22
Echourouk

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le pouvoir algérien ne cesse de mettre en place des stratagèmes visant à dévitaliser la Kabylie de tous ses principes et de tous ses repères. Tout le monde connaît le journal arabophone Echourouk et tout le mal qu’il pense de la Kabylie et des kabyles.

Parmi les missions assignées à ce quotidien arabophone, dénigrer la Kabylie et ses symboles figure en tête de liste. Ce journal n’a pas cessé d’écrire des articles franchement racistes contre la Kabylie. Des articles qui font la UNE principale de ce journal, qui n’évoque la Kabylie et les kabyles que pour en dire du mal. Il aurait été donc évident que cette publication soit indésirable en Kabylie. Mais la politique d’arabisation menée par le pouvoir depuis 1962 a fait que de tels journaux ayant une ligne éditoriale rétrograde et conservatrice ont un lectorat surtout constitué de jeunes ayant eu le malheur et la malchance d’être arrivés à l’école au moment où le système fondamental a commencé à détruire l’éducation qui est l’épine dorsale de toute société qui se respecte.

Doucement mais sûrement, Echourouk, à l’instar d’un certain Ennahar, a pu s’incruster en Kabylie, grâce aux milliards de centimes, argent du contribuable bien sûr, que pompe l’Etat à ce journal via l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep). Vingt ans plus tard, le pouvoir a réussi, il faut le reconnaître, à rétrécir la fibre militante de la Kabylie, qui n’a repris de plus belle que suite à la création du MAK et de son projet libérateur de l’autodétermination. Vingt ans plus tard, le siège qui servait de bureau régional au journal Liberté, qui assumait pendant de longues années (dans les années quatre-vingt-dix) une ligne éditoriale clairement démocratique et émancipatrice, vient d’être squatté par le journal Echourouk.

Le siège en question est situé en plein centre ville au quartier appelé communément « le Bâtiment bleu » (en face de la maison de la culture Mouloud Mammeri). Il est clair qu’en se rapprochant davantage de la société kabyle, l’ambition destructive d’Echourouk à l’égard de la Kabylie ne fait que se préciser. Mais un détail, et non des moindres, échappe au promoteur de ce canard et de son plan, c’est que la Kabylie a désormais d’autres défenseurs que sont les indépendantistes et tout ce qui sera désormais écrit dans ce journal tombera dans l’oreille d’un sourd, d’une poignée  d’opportunistes et d’une minorité d’illuminés.

Tahar Khellaf 

22 COMMENTAIRES

  1. @Azrou N’bechar
    Une mitraillette qui ne tire pas ,n’est pas un butin de guerre !!Car la langue française n’est pas la langue « universelle « (elle a perdu ce statu depuis la fin du XlX° siècle,apparemment vous ne vivez pas à notre époque !) ) et ni celle de la science, de la modernité et du développement ,de la médecine ,et encore moins celle de la communication internationale et le français n’est parlé que par 3,2 % de population mondiale(donc comment pouvez-vous prétendre que c’est la langue de l’universalité?) et il est complètement inutile et ne sert à rien du tout et y compris en France ,eh oui en France même ,on utilise de plus en plus l’Anglais pour les recherches scientifiques .Aujourd’hui c’est l’Anglais qui est la langue universelle et celle qu’on parle dans le monde entier .Plus royaliste que le roi !On doit plutôt promouvoir d’avantage l’anglais que le français qui est pour nous comme l’arabe ,est langue totalement étrangère et qui n’a rien à voir avec notre identité et au nom de quoi devrions-nous en tant que kabyles défendre ardemment la culture française et faire la promotion du français plus que les
    français eux-mêmes ???Chez les Kabyles on rencontre généralement deux sortes de perroquets ;L’un est arabo-islamo-bâathiste-orientale et l’autre est franco-gaucho-occidentalo-universalo-multiculturaliste et mondialiste .On
    est pris en otage par les arabyles et les franbyles à la fois !!!

  2. Je te demande de freiner tes ardeurs et savoir raison garder quand tu traites de tels sujets aussi bien sensibles que délicats. D’abord, je tiens à préciser qu’en ce qui me concerne je ne me caches pas, comme tu le comprends maladroitement, derrière le Français pour torpiller la langue Arabe et ce, pour la simple raison que ces deux langues sont, du moins pour la majorité des Kabyles, tout aussi étrangères. Le problème dans cette équation est que pour des raisons historique et politique ces deux langues nous ont été imposées respectivement par la France coloniale avant 1962 pour le Français et par l’Algérie Arabo-musulmane pour la période post 1962 pour l’Arabe. Depuis cette date fatidique et pour des raisons maléfiques, la langue Arabe a bénéficié de moyens divers et variés considérables au détriment des langues des autochtones et de la langue Française. Cette dernière en dépit de ce tous ce qui est entrepris pour l’effacer du paysage linguistique Algérien, continue à s’accrocher tant bien que mal. Ces deux langues, avec un net avantage pour l’Arabe, sont les plus usitées dans les différents cursus d’enseignement, dans l’Administration la sphère économique et même dans l’espace public. Du coup, les Algériens, Kabyles compris ne pouvaient qu’opter pour l’une ou l’autre d’entre ces deux. Tant qu’à choisir, entre deux langues étrangères (Arabe et Français) certains, à commencer par ceux qui gouvernent l’Algérie, optent volontiers pour la langue Française qui est une langue de savoir et en raison de son statut de langue universelle, en un mot ils ont fait le choix de la langue utile. Ceci dit, libre à toi de défendre la langue Arabe que tu n’aimes pas voir torpillée. Tu fais partie de ceux qui ont opté pour la langue d’El-Moutanabi, encore une fois grand bien te fasse mais sans vouloir l’imposer aux autres. Quant à ceux parmi les Algériens et les Kabyles qui ont choisi la langue de Molière, ils sont tout aussi libres de leur choix qui est motivé par l’utilité de cette langue et rien de plus. Kateb Yacine disait à juste titre que  »le Français est un butin de guerre » ou encore qu’il  » écrivait en Français pour dire aux Français qu’il n’est pas Français » Cette suspicion de torpillage étant clarifiée, reste à établir le rapport entre la langue Française et les  »Français » qui ne t’aiment pas comme tu le dis sans discernement et surtout avec beaucoup de haine. Ce qui s’est passé entre nous et la France coloniale appartient désormais au passé et qu’on est tenu désormais les uns et les autres à tourner cette page pour pouvoir avancer mais jamais oublier par devoir mémorial. Ta suggestion de rejeter la langue Française sous prétexte que les Français ne t’aiment pas est d’une stupidité à couper le souffle. Ton ego démesuré te déconnecte complètement d’une réalité que tu n’arrives pas à percevoir de manière sereine et lucide. Il faut donc savoir faire la part des choses et distinguer entre les Français et leur langue qui n’est qu’un moyen de communications et un outil de travail à l’instar de toutes les langues. De plus, la langue Française n’appartient pas uniquement qu’aux Français, c’est un patrimoine immatériel universel dont se reconnaissent tous ceux dans le monde qui en font usage. Sinon d’après ton dé-raisonnement il faudrait aussi détester tous les francophones dans le monde y compris ceux de ton pays. En ce qui me concerne et c’est le cas de plusieurs Kabyles qui ne mélangent pas les genres, nous ne cultivons aucun complexe ni vis-à-vis des Français, ni de qui que ce soit dans le monde. Nous aspirons à une relation avec tous les peuples du monde sans distinction, basée sur un respect mutuel tout en veillant scrupuleusement à nos intérêts. Point barre. Tu avances aussi comme ineptie le fait que d’autres peuples d’Europe ne s’expriment pas en Français. C’est une lapalissade de répliquer en disant que chacun de ces peuples possède sa propre langue tout en enseignant à leurs enfants d’autres langues utiles dont le Français. S’agissant de l’imposition du visa d’entrée en France pour les Algériens, ce n’est pas au(x) gouvernement(s) Français qu’il faut t’en prendre mais au pouvoir Algérien fantoche que cette situation arrange fort bien et à tes chers frères Algériens qui foutent le bordel, au propre et au figuré, une fois chez Madame la France. Au fait pourquoi tu sollicites un visa pour aller chez ceux que tu détestes royalement. Un peu de dignité bon sang, reste, restez tous chez vous et aimez vous les uns les autres comme le dit si bien Enrico Macias autre sujet des dommages collatéraux post 1962. D’autre part, tu rages que la France préfère promouvoir chez elle la langue Arabe en lieu et place de la langue Amazigh. Primo, les Français sont libres de faire la promotion d’une langue donnée et qu’ils agissent en tenant compte de leurs intérêts et rien d’autre. Quant à la langue Amazigh dans toutes ses variantes, il revient aux Amazigh, chacun en ce qui le concerne, de la prendre en charge, de s’en occuper et de la développer. A moins bien sûr que des Amazigh de ton espèce continuent à promouvoir la langue du Coran au détriment de la leur. Quant à mes goûts, saches que j’aime tout ce qui symbolise et représente les valeurs de liberté, de justice, d’égalité, d’humanité etc… que ce soit en France ou ailleurs dans le monde libre. Quant à toi, qui, faute de mieux, préfère verser dans l’insulte gratuite tu es pire qu’un Franco-niqué, tu n’es rien.

    • « Ceci dit, libre à toi de défendre la langue Arabe que tu n’aimes pas voir torpillée. Tu fais partie de ceux qui ont opté pour la langue d’El-Moutanabi, … » Wellah a gma ar yu3er ad tefahmed awal!

  3. Personnellement je ne débourse pas un centime pour en acheter les torchons algériens ,que ça soit chourouk ou liberté c’est du pareil au même ,ils ont une feuille de route bien précise mise en place par le pouvoir pour détruire la Kabylie et soigner l’image du pouvoir mafieux ,le temps ou il y’avait des journalistes professionnelles ,d’une probité intellectuelle irréprochable tel que Djaout ,Djaad,Metref ,Said Tazrouts,Said Mokbel,Moh Achour Belghezli pour ne citer que ceux la ,j’étais un mordu de la presse,depuis la disparition de ces journalistes,la presse Algérienne est devenue orpheline et médiocre à l’image de la dépêche de Kabylie qui fait dans la prostitution politique pour le conte de bouteflika . J’invite mes patriotes kabyles à bouder cette presse de service arabophone ou francophone,c’est deux faces de la même pièce.

  4. Trêve de simagrees et de gémissements de vierges effarouchées.
    Ces torchons instrumentalisent l’islam pour déverser leur haine et racisme des kabyles et de la kabylie.
    C’est une mafia et pour combattre une mafia, il faut taper là où ça fait mal : le portefeuille.
    A défaut d’un appel au boycot qui risque de ne pas être efficace, il faudra que le mak apelle tous les médias pour assister à un grand bûcher où des milliers d’exemplaires de ces saloperies seront brûlés et qu’enfin ces chiens sachent qu’on ne s’attaque pas impunément aux kabyles et à la kabylie.
    Oeil pour oeil et dent pour dent.

  5. @ dioo,
    Les titres de presse Algérienne toutes langes confondues se valent à quelque chose près, le problème ne réside pas dans la langue utilisée mais dans le contenu des sujets et la manière avec laquelle ils sont traités. Dès lors, on ne peut faire l’éloge d’un titre au détriment d’un autre sur le seul critère de la langue. Ceci dit, si en ce qui te concerne tu as un problème avec la langue Française, saches que ce n’est pas le cas de tout le monde. Certains Kabyles ou non Kabyles considèrent cette langue comme faisant partie de leur patrimoine non pas génétique mais culturel et d’ordre cognitif, c’est de leur plein droit du moment qu’ils se sentent en fusion avec cette langue et qu’ils en font bon usage. A leur manière, ils contribuent à nourrir cette langue, à la développer, à la faire connaitre et à la faire vivre. C’est avec cette langue qu’ils s’expriment, qu’ils expriment leur émotion, qu’ils écrivent, qu’ils s’expliquent , qu’ils communiquent, qu’ils aiment, qu’ils détestent, qu’ils vibrent. N’est-ce pas amplement suffisant pour qu’elle soit leur langue. Par ailleurs, la langue Française étant une langue vivante et de savoir elle est de ce fait patrimoine universel dont le rayonnement ne se limite plus à la France et aux pays Francophones. Certains adoptent et font siennes la langue Arabe, grand bien leur fasse, d’autres choisissent d’autres langues et ainsi va la vie au royaume des libertés. D’autre part, si en Algérie certains considèrent la langue Française comme étrangère dans tous les sens du terme, il doit en être de même de la langue Arabe qui est tout aussi étrangère sinon plus et à bien des égards. La réalité des faits finira par submerger tous les mensonges pour rétablir la vérité. On a beau tricher et maquiller, le bon sens revient toujours à la chargeReste la langue Amazigh (variante Kabyle) qui ne peut connaitre un quelconque essor tant que les Kabyles demeureront des éternels sujets des Fakhamatouhou (s) qui se succèdent d’Est en Ouest avec de longues escales au centre.

    • Je n’ai aucun problème avec la langue française, la preuve en est que je m’exprime bien dans cette langue. Seulement je suis conscient que la kabylité ne consiste pas à se cacher derrière le français pour torpiller l’arabe. Je suis sûr aussi que les Français ne nous aiment pas et ils ne s’intéressent même pas à notre existence. Si tu considèrent que le français fait partie de notre patrimoine c’est que tu n’es qu’un colonisé. Regarde les Allemands, les Italiens, les Espagnols qui partagent la monnaie (l’euro), la même frontière (l’espace Shenguen), la politique étrangère mais qui ne parlent jamais le français. Pourquoi je vais défendre la francophonie alors que pour entrer dans ce pays je dois demander un visa (ce visa est refusé à plus de 70 % de mes compatriotes)? Je ne déteste pas la France mais je n’ai aucun amour pour ce pays parce que celui-ci préfère l’arabe au berbère. T’es pas convaincu? Je vais te convaincre alors! C’est en arabe ou en tamazight que diffuse France 24? la France a institué un Institut du monde arabe ou l’Institut du monde berbère? Ne sois pas naïf mon cher compatriote! toi tu aime la France mais la France ne t’aime! et c’est la triste réalité! Personne ne te respectera si t’es un franco-niqué! on a notre langue qqar-as taqbaylit! taqbaylit d tafrara

  6. Azul Felawen,
    Je ne pense pas que le plan machiavélique du gouvernement algérien d’arabiser et d’islamiser la Kabylie date d’aujourd’hui, il a toujours été.
    La seule différence c’est que maintenant,contrairement à l’époque, nous avons le MAK, Tamurt et Siwel qui relatent et dénoncent le moindre faux pas de ce gouvernement destructeur en quelques secondes juste par le biais du NET.
    Pour ma part,il n’est pas arrivé le jour ou je débourserais le moindre centime pour acheter leurs torchons. De toutes façons dès que je vois une lettre en arabe, j’ai la tête qui tourne et des nausées insupportables qui me donnent envie de vomir. C’est ça le résultat quand on vous force à étudier une langue qui n’est pas la vôtre, et je suis sûr que la plupart des Kabyles qui ont des convictions ont le même ressenti que moi.
    La prise de conscience, nous la devons à tous ces gens dévoués que sont Bouaziz, Ferhat et tous les militants du MAK, sans exception, qui se battent et qui se mettent en danger sur le terrain à chaque fois que c’est nécessaire. La Kabylie ne peut qu’être fière d’avoir enfanté des gens de cette trompe. Merci à eux de réveiller les consciences avec le travail de titan qu’ils sont entrain de mener. Thanmirth.

  7. Les jeunes qui s´intresse a ce journal (chourouk) le font par ennui parceque ils ont rien d´autre à fautre ,ils se trouvent sans aucune perspective apart passé leur temps de lire les histoires mille nuit et une nuit qui fait deux des pauvres illusionnés. Ils ignores que chourouk les mettaient dans l´impasse parceque il y a rien d´authenthique dedant, ce journal et ses semblable notament leur tv font du coupiage les techniques de l´information anglo-saxone dans un environnement moyen orientaliste loin de la réalité oú cette jeunesse croit vraiment l´etre, reves des miliés de km loin de chez eux mais en reálité ils font un dépalcement de 100 m pour dépensé quelque dinars de reve qui s´appelle chourouk!, À noté egalement la fin des années 80 les medias Franceais(M6,TF1,C+ etc) sont trés regardé en kabylie, ces derniere années la courbe donne l´avantage aux medias arabes et les medias Franconphone ont perdu l´influence, les medias kabyle 0% troujours sous le controle des autres.

  8. Boycottez les échoppes qui vendent ce torchon parmi tant d’autres en avertissant ceux qui les diffusent qu’on ne sera plus client chez eux et qu’on leur fera une contre publicité , c’est tout ! D’elles mêmes elles réaliseront alors ce qu’est la loi de la Kabylie sans violence mais seulement de l’intelligence. Les commerçants n’ont pas d’états d’âmes, ils ne voient que leur intérêt . Alors il faut frapper là où ça leur fait mal , au portefeuille . Maintenant , aux Kabyles de savoir prendre leurs distances et leur responsabilité, faire passer le message anticolonialiste aux citoyens est le rôle du MAK et de ses relais . Donner de l’argent à ce type de vendeurs vendus c’est comme offrir un fouet à celui qui te frappe. Point barre !

  9. AZUL
    ceci est l’un des indices le plus flagrant de la décadence de la propagande arabo-islamique et çà n’est pas encore fini.Leur médiocrité à atteint son apogée dans la manière de gouverner et de pervertir la cité.La langue arabe se porterait encore que mieux s’il y avait eu ne serait-ce que un brin d’égalité entre les autres langues enseignées en algéristan.He oui ! faiblesse humaine quand tu nous tiens ?! c’est dommage l’acquis est médiocrisé (m.perso) par l’éducation l’inné fait cruellement défaut.Donc c’est la descente aux enfer d’un pays riche . ar tufat.

  10. Le pouvoir mafieux encouragera le projet de l’indépendance lorsque il pense y mettre les barrières, il est incarné par de faibles opportunistes
    Vive la kabylie

  11. Les élites et le peuples kabyles doivent réagir avant qu’il soit trop tard, déjà le virus de l’intégrisme-terrorisme est largement implanté au cœur même de la Kabylie depuis plus d’une décennie….!!!

    Nous ne pouvons attendre et subir éternellement, il faut passer aux actes, il nous faut un leader politique charismatique à même de contre carrer ces invasions linguistiques et politico-religieuses par tous les moyens.

    MUHYA à dit « UGADEGH ANGHELI ANGHELI ALA-MA NENGUER DAYEN…. »

  12. Vous critiquez un journal arabophone en faisant l’éloge d’un journal francophone! Bizarre ces Kabyles qui croient que le français c’est leur langue. La seule et vraie libération arrivera quand vous prendrez enfin conscience qu’une Kabylie libre c’est une Kabylie où prospérera une presse kabylophone. Mais ça vous n’arrivez même pas à l’envisager.

    • a dioo , un journal francophone ne véhicule aucune idéologie , par contre la presse arabophone véhicule un message d’une religion mortifère et fatale a la Kabylie et procède a un génocide linguistique . chose que la presse francophone ne fait pas , donc voila la différence entre les 2

      • Si vous croyez que le francophonie ne véhicule aucune idéologie c’est que vous êtes vraiment naif! La France défend ses propres intérêts et n’a aucun respect pour la Kabylie. La France ne vous aime pas! Pour elle vous n’êtes que des colonisés et des moins que rien! ELLE N’A RIEN A VOUS OFFRIR AUTRE QUE L’INSULTE.

        • @ dioo . Presque 200 ans la France ne nous a pas idéologisé , elle ne cherche pas a le faire ,la France étant un pays laïque il ne cherche aucunement a imposer une idéologie quelconque . VOUS SAVEZ BIEN QUI COURT DERRIÈRE LA FRANCE ? LA KABYLIE OU LE POUVOIR ? Qu a refusé la venue de François Hollande en Algérie le peuple d’Algérie ou les kabyles , ? Par contre par le biais de la presse arabophone ce pouvoir maffieux veut nous imposer son idéologie macabre pour mieux trouver son compte et asservir ce peuple kabyle rebelle ce sera que du temps et de l’argent perdu . Qui ne cherche pas ses interets ? a toi de défendre les tiens .Nous savons que la France ne nous aime pas et nous, non plus, sinon la Kabylie ne perdrait pas les 3/4 des morts de toute l’Algérie pendant la guérilla de 1954 .

  13. De toute façon les Kabyles ne sont dupes, le pouvoir raciste et criminel algéro-arabo-islamique cherche toujours à saper la volonté et le moral du peuple Kabyle en lui imposant la langue arabe qui n’est pas du tout sa langue. Cette tromperie de l’algérie arabo-islamique est fomentée que pour faire du mal aux Kabyles qui ne sont pas des arabes et qui ne parlent pas l’arabe depuis l’existence de la Kabylie sur sa terre ancestrale. Au lieu d’enseigner aux Kabyles leur propre langue Thamazight, le pouvoir algéro-arabo-islamique colonise à outrance la Kabylie que pour lui faire du mal. C’est avec l’indépendance de la Kabylie que la langue Thamazight sera enseignée dans son intégralité et avec fierté.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.

  14. La mise en place de ce journal de la propagande arabo-islamo-integriste par le pouvoir reste un affront au peuple kabyle, entre l’association arabisante iqraa, les mosquées, les écoles coraniques à outrance, l’école ane-gerienne, le pouvoir est sur la bonne voie pour diluer l’identité kabyle dans l’idéologie izzzzano-islamo-arabe.
    Reveillez vous!!!!! Maintenant le journal qui vous vomit est au coeur de vos maisons.

  15. c la faute a nous les kabyles, le pouvoir algérienne ils nous a bien étudier ,pourquoi les kabyles ne boycote pas ce torchon , soi en est naïf soi lâche ,respect a ce qui ne mérite pas nous somme un peuple de je-m’en-foutiste

  16. Comme si leur news porte une vérité sainte et la transparente au citoyen et citoyenne kabyle ! que des pétés de mensonges et la bloff , ainssi la maitrise des tromperies et manipulations , je me demande comment le journal pourra atteindre la capitale n´jerjer ? un ennemi adversaire vend la bourse de la criminalité et les punéries mathématiquement calculés , plus la politique pro-coloniale , sauf ces journaux sont distribués dans des casernes et leur institutions , autrement un Kabyle n´as besoin des pétés arabo-musulmane , il ya l´outille de savoir ( internet ) pas plus

    • Occuper les devantures visuelles de l’espace public visible et trôner sur son pot de chambre en claironnant la victoire acquise en sirotant publiquement les urines versées en son bol par son âne , voilà ce qu’en vérité le pouvoir réalise  en ses étalements propagandistes , à propos de la presse arabe en Kabylie

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici