Pour avoir tenu des relations avec leurs compagnes ou compagnons Des femmes et des hommes fouettés publiquement en Indonésie

7
Indonésie

INDONESIE (Tamurt) – En matière de flexibilité et de droits de l’Homme, l’Indonésie a encore d’énormes progrès à faire. Pour avoir enfreint les lois « sacrées de la charia », 6 femmes et 7 hommes se sont donc retrouvés devant la mosquée de Banda Aceh pour être battus en public à coups de canne dans le dos, de surcroît, agenouillés.

Les victimes ont subi des châtiments corporels, et ce, en ayant des relations avec des personnes, de sexe opposé, sans être mariés. Une « témérité » jugée outrageuse pour ce pays musulman, figé au moyen âge par des pratiques qui vont à l’opposé de la démocratie et des libertés individuelles.

La foule venue pour assister à ce spectacle de désolation s’est donnée à cœur joie de scander « Allah akbar » en guise de punition aux pauvres victimes, dont le seul pêché est d’avoir des relations avec des êtres de sexe opposé.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici