Haro sur les armes des kabyles

6
Armes

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le colonel du secteur militaire du département de Tizi-Ouzou a instruit, au courant de cette semaine, toutes les brigades de Tizi-Ouzou, à l’effet de se préparer à la récupération des armes de guerre, distribuées par le pouvoir durant les années de braise, dans le cadre de la lutte antiterroriste.

Selon notre source, le régime veut récupérer les armes des patriotes. Un nombre important qui s’élève à plus de 20 000 armes de guerre, dont des kalachnikov, fusils à pompe, etc. Notre source précise que pour le moment cette opération ne concerne que les circonscriptions de Tizi-Ouzou et probablement celles de toutes la Kabylie.

On se demande alors pourquoi le régime veut récupérer, seulement,  les armes des patriotes de la Kabylie?  La raison n’est pas précisée par notre source mais ce n’est guère compliqué pour comprendre la vraie raison.  » Il se peut que le régime colonial craint un soulèvement populaire. C’est la seule raison qui peut expliquer cette décision », nous dira, à ce propos, l’un des anciens journalistes à Tizi-Ouzou, également militant du MAK. Notons que plus de 200 000 fusils de chasse de simples citoyens sont toujours confisqués par les services de sécurité depuis plus de 20 ans. Leurs propriétaires les réclament toujours.

Lounès B 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici