Emeutes à Ouaguenoun

0
émeutes à Ouaguenoun

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Des affrontements opposent en ce moment et ce, depuis l’après-midi de vendredi dernier, des dizaines, voire des centaines de jeunes citoyens aux policiers de la sûreté de daïra de Ouaguennoun, à quinze kilomètres au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Un citoyen qui assistait à l’enterrement de sa grand-mère venait d’être interpellé par des policiers, en plein enterrement, quand les dizaines de citoyens de la région s’y sont opposés, avant que les scènes de violence n’éclatent. Les jets de pierres et les ripostes des policiers ont duré durant toute l’après-midi pour se poursuivre encore dans la soirée et jusqu’à une heure tardive de vendredi. Des blessés légers ont même été déplorés du côté des manifestants qui ont carrément pris d’assaut le siège de la sûreté de daïra situé à 500 mètres du siège de l’Assemblée populaire communale (APC) et sur la route qui mène vers le village Djebla.

Quarante-huit heures avant que n’éclatent ces émeutes, un mouvement de grogne populaire avait commencé à se dessiner dans la région d’Ouaguennoun après que les autorités locales ont affiché les listes des bénéficiaires des nouveaux logements sociaux dont les travaux de réalisation viennent d’être achevés. Aussi, au courant de ces cinq derniers jours, de nombreuses actions de protestations ont été enregistrées dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Des citoyens sont descendus dans la rue notamment dans la commune de Makouda et à Oued Aissi pour déplorer leurs conditions de vie qui deviennent de plus en plus précaires.

Lyès Medrati   

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici