L’émir Abdelkader qualifiait les kabyles de traîtres

4
émir AEK

ALGÉRIE (Tamurt) – On ne peut jamais falsifier l’histoire. La vérité finit toujours par jaillir et se libérer des ténèbres de la manipulation et de la haine. Si le régime Algérien veut faire de l’Emir Abdelkader un héros national, ce dernier n’est qu’un renégat et un raciste qui n’a jamais caché sa haine envers les kabyles.

Selon le célèbre historien, Charles Andre Julie, connu pour sa crédibilité et sa neutralité dans ses travaux de recherche sur l’histoire, Abdelkader  traitait les kabyles de traîtres. « L’Emir Abdelkader, après 15 ans de combat contre le colonialisme français dut se rendre et devient un grand ami de la France. Le 7 avril 1871, toute la Kabylie avait été soulevée par Mokrani contre l’armée coloniale française. Quand il apprit les débuts de l’insurrection, Abdelkader, devenu apparemment le nouveau « porte parole » du gouvernement français, déclara « Je dénonce cette insurrection contre la justice, contre la volonte de Dieu et la mienne. Nous prions le tout puissant de punir les traitres et de confondre les ennemis de la France  » peut-on lire  en page 209 du livre de Charles Andre Julien, intitulé  « Histoire de L »Algerie contemporaine. 1827-1871 » édité à Paris en 1979.

Julien ajoute que « les appels de l’emir a la Kabylie de déposer les armes, n’eurent aucun effet sur les combattants ».  La photo que nous publions montre effectivement l’Emir avec ses mentors Français dans les châteaux Parisiens.

Lounès B 

4 COMMENTAIRES

  1. Effectivement l’émir avait totalement raison. Les kabyles dont le nom est un mot arabe pour se définir ont rejoint les régiments de zouaves dès le mois d’août 1830 vous n’avez qu’à insulter la liste des troupes ayant participées au massacre des civiles lors des batailles à Alger, Koléa, Boudouaou, Boufarik, Blida, Mouzaia, Oued el Eulaig, Miliana le massacre des Oueled Mezghena à bir khadem des Ouleds Chebel, des Zradlas, des Khraissias, des bénis Mered, Béni Thaalba, des Beni Messous, des Aoufia, des Ouled Hada, des Ouled Mendil, des Djaadas, des Ouled Larbaa, des Ouled Meftah, des Ouled Sidi Moussa, des Anassers et ceci juste pour la région de l’algerois car la liste est longue des méfaits des zouaves (zouaoua) d’ailleurs la France pour vous remercier vous a construit la seule ville que vous ayez à savoir tizi-ouzou dont le nom est tiré du nom de votre tribu les beni zouaoua et non pas le mot kabyles qui vient de l’arabe et qui plus est tiré du coran ça la fout mal pour les ploucs incultes et mythomanes que vous êtes votre seule contribution à travers l’histoire à été votre collaboration à la conquête de l’Algérie par la France avant qu’elle ne se retourne contre vous en 1857 pour vous plonger dans la misère la plus noire hé oui le traître n’a pas plus de valeur qu’un chien bâtar même aux yeux pour qui il trahi les siens, hé oui les faits sont têtus, quant à boukharaba il est de votre race de pouilleux incultes sans l’aide de la wilaya 3 et de son commandant mouhand oulhadj il n’aurait jamais pu prendre le pouvoir contre la wilaya 4

    • Abb Pourtant la France a bel et bien décoré ton émir le sus nommé grand ami de la France , alors qu’elle n’a jamais encensé aucun Kabyle comme par exemple El Mokrani ou plus tard Larbi BenMhidi que les colons’ se sont empressés d’assassiner. Il ne suffit pas de croire un mensonge pour le faire avaler aux autres . Quant à Boukharouba l’arabisé tout comme toi ; au pouvoir c’était votre Dieu . Evidemment maintenant il ne vous sert plus à rien ,pauvres ingrats orphelins .Vous en voulez même à ce maure mort de vous avoir abandonnés face aux seuls propriétaires légitimes de ce pays volé par les arabes et les renégats soumis de votre espèce ,qui ont secondé leurs maîtres en se croyant plus arabes que lézard Abb (syndrome de Stockolm). Les traîtres de la première heure tous les connaissent , ce sont les berbères qui ont trahi la cause en s’alliant aux arabes , Les zouaves sont plutôt à rechercher du côté de ton engeance . Vous ne savez que travestir l’Histoire , vous suez le mensonge et la médisance. Tous les mots mensongers que vous proférez ne suffiront jamais à faire oublier les maux que votre maudite espèce d’esclaves consentants ont fait subir depuis 14 siècles aux vrais Hommes libres que nous fûmes ,sommes et que vous ne serez jamais sauf dans vos rêves.

  2. Il avait touché 150 000 francs anciens pour sa traitrise – traité de Tafna, qui reconnaissait aux colons le droit sur le pays. Puis qui l’a fait émir est bien Nap. Comme tous les kouliglis qui le suivèrent ont continué l’oeuvre jusqu’à boukharouba le criminel.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici