Réaction de Yacine Cheraiou à la démission de Bouaziz Ait Chebib

11
Bouaziz Ait Chebib
Bouaziz Ait Chebib

DIASPORA (Tamurt) – Lorsque le « Zaimisme » s’érige en Etat, et que, l’irresponsabilité, l’idiotie et l’impéritie, deviennent  les institutions de cet Etat, l’espoir de fonder un Etat de droit semble impossible . 

Lorsque le militantisme mute vers le militarisme, et l’autorité prend des allures d’autoritarisme, il est peut probable d’avancer dans la confiance et la sérénité.

Lorsqu’on n’admet pas que le MAK soit un mouvement politique , et qu’on le confond allègrement avec un Etat , il est normal qu’on se trompe de vision, de démarche, de terminologie, de période, et surtout de discernement.

Le combat ne relève pas de la responsabilité d’une seule personne, mais la défaillance de certains ne peut pas être endosser par tout le monde .

Un esprit clairvoyant peut-il accepter la démission de Mr Bouaziz Ait chebib?

YACINE CHERAIOU
Cadre du MAK

Paris 16 novembre 2016

11 COMMENTAIRES

  1. Mass yacine Ferhat ne joue pas au za3imisme Ferhat est un grand visionnaire qui veut éviter les erreurs de nos aînés qui investissent dans de faux combats. Ferhat est un dirigeant qui connaît les enjeux et les rouages du système. La decipline le respect et la dignité doivent être instaurées pour avancer Vive Ferhat vive Bouaziz et vive yacine. À bas la traîtrise.

  2. Une déclaration remplie de non-dits et d’insinuations ! Ce n’est pas avec de tels propos obscurs et incompréhensibles que les militants sur le terrain seront confortés dans leur lutte. Si l’auteur de ces « accusations » est au courant de quelques dérives que ce soit qu’il les mettent à jour et qu’il nous dévoile des faits concrets, sinon il ne faut pas « désemparer Billancourt » !

  3. Azul a Yacine,
    Ton article resume tout mais surtout l’etat des lieux des rapports entre le MAK & le GPK ses derniers temps. Ceci s’appele quand le GPK veut avaler le MAK d’ou la crise d’authorite que veut imposer le premier sur le deuxieme alors que la sagesse est que chaque & entite garde ses pouvoirs de gestions & de decisions tout on se concertant & prodigant des conseils mutuels sur la strategie globale du travail en Kabylie & a l’etranger.
    Le depart de Mas Bouaziz du MAK est une grande perte pour la Kabylie a l’equipe du GPK si vous ne mesurez pas ses consequences. Voir sa demission accepter d’une facon aussi expeditif par le president du gpk Mas Farhat renseigne bien de l’etat chaotique ou est rendu le GPK. On tout cas, le gpk finira certainement par se rendre compte qu’il a perdu la Kabylie.

    Tanmirt.

    • « Ceci s’appelle quand le GPK veut avaler le MAK… » Mohand U Kaci. Vous avez très bien résumé la situation et ce que je ressent également.En principe c’est le GPK qui doit être sous l’autorité du MAK et non l’inverse.C’est le monde à l’envers ! Ce sont les partis qui forment leur gvt et non le contraire.En réalité c’est le départ de Ferhat Mehenni en France qui a crée cette confusion entre le MAK et le GPK. Je ne critique son départ,loin de là,mais normalement le gvt est sous l’autorité du MAK,et ce dernier ne doit pas recevoir d’injonctions d’un organe exécutif.L’intérêt de la Kabylie commande de dépasser les querelles marginales,notre ennemi c’est l’Etat colonial algérien.Seule l’union des forces politiques kabyles non aliénées à l’Algérie,peut hâter la décantation au sein de notre société et accélérer notre émancipation du joug de la régence d’Alger.
      Vive la Kabylie libre !.

      • Vous dites n’importe quoi messieurs ! Vous confondez l’âne-gerie qui dégomme et avale tout sur son passage !. Le Mak et le Gpk sont complémentaires, l’un pour faire connaître et faire avancer la cause à l’extérieur, à l’échelle internationale, l’autre pour la faire connaître et faire adhérer nos concitoyens de l’intérieur. Je ne comprends pas ces polémiques de bas étages et surtout contre productives contre la seule priorité qui devrait pourtant primer aux yeux de tous les authentiques kabyles, soustraire notre terre aux griffes de nos innemis !. Ayez un peu de décence ou lieu de chercher des petites bêtes, là où il n’y a pas ! Vous confortez nos innemis, en jettant de l’huile sur le feu !. Mas Ferhat et Mas Ait-Chebib sont deux grands hommes qui sont dépourvus de calcul machiavélique ou autre intérêt que le bien des kabyles et de leur identité et patrie, contrairement à vos coreligionnaires Kds And co, alors ne mélangez pas les touchons et les serviettes, certe vous êtes habitués à une société exempte de valeurs et de respect des droits humains ou la seule autorité est la dictature et le chaos. Vous projetez vos mauvaises pensées et actions sur mas Ferhat.

  4. Lettre au gouvernement ANAVAD:
    «A mes frères, à l’Algérie entière
    Des montagnes du DjurDjura jusqu’au fin fond du désert, montrons notre courroux.
    Montrons que nous nous aimons, mais sans porter atteinte aux consciences.
    Mais porter un coup fatal, décisif, à ces soi-disant opposants ;
    A ces fainéants de la nation qui se pavanent dans les salons de l’Occident
    Et qui nous embourbent de boue de désillusion.
    Et à ces gens sans entente qui sèment le trouble et la honte sur cette terre prospère,
    Très chère, où beaucoup de mères ont souffert.
    Qu’ils se taisent!
    Qu’ils se taisent!
    Mais qu’ils se taisent!»

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici