Le RCD essaye de justifier l’injustifiable de sa participation aux législatives

9
Mocine Bellabes

ALGÉRIE (Tamurt) – Le président du RCD a tenu un discours aujour’dhui pour essayer de justifier ce qui est injustifiable à propos de sa décision de participer aux prochaines élections législatives, que le régime organisera. Pis encore, il a entamé son discours en affirmant que « la fraude sera toujours au rendez-vous ».

Autrement dit, les députés ne seront pas élus mais désignés par les décideurs, reconnait le président du RCD, Mohcine Belabès. Aucune raison n’a été évoquée ou avancée à propos de cette décision qui a surpris les militants du RCD en premier lieu. «  On doit continuer le combat pour la démocratie », essaye de justifier Mohcine Belabbès. C’est comme si ce n’est qu’avec la fraude qu’on peut instaurer une démocratie. Ce parti et ses responsables étaient, rappelons le, les premiers à tirer à boulet rouge sur le FFS en 2012 lorsque il avait participé aux législatives.

Étrangement, le RCD prend la même décision.  A quoi sert-il de siéger dans un parlement qui n’a aucun poids décisionnel ni aucune légitimité ? Presque la totalité des sièges sont partagés entre le FLN et le RND pour laisser des miettes aux partis kabyles, dits démocrates. Que le RCD et le FFS avouent qu’ils ont négocié leur participation pour normaliser la Kabylie en contre partie de privilèges personnels. Une chose est certaine, la majorité des kabyles ne vote pour aucune élection.

Lounès B 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici