Grève de la faim ouverte des militants Mozabites détenus !!

1
Docteur Fekhar

COMMUNIQUE (Tamurt) – Dr Fekhar Kameleddine a entamé une grève de la faim, avec le militant détenu Kacem Soufghalem, depuis le 15 novembre à la prison de Menia, à Tagherdayt , pour dénoncer leur arrestation arbitraire avec 35 autres détenus mozabites depuis plus de 16 mois  sans  preuves et sans jugement , et pour exiger leur libération , après avoir prouvé leur innocences des accusations fabriquées contre eux , surtout après les déclarations de Ammar Saadani, secrétaire du FLN, dans laquelle il a reconnu l’implication de l’ex chef DRS algérien, le général Toufik, dans les évènements de Tagherdayt de 2013-2015.

Les détenus en grève de la faim ont subi des harcèlements et des tortures en prison où ils ont été isolés dans des cellules individuelles, sans matelas et couvertures, alors que leur état de santé s’est détérioré. Pour mettre un terme à cela, les 35 autres détenus ont décidé d’observer, à partir de la semaine prochaine, une grève de la faim aux côtés de docteur Fekhar et son codétenu Kacem. Il est utile de souligner que parmi les détenus, il ya des personnes âgées de plus de 60 ans et souffrant de maladies chroniques et physiquement handicapées. Leur état de santé et  psychique s’est dégradé  à la suite de la détention arbitraire sans inculpation depuis plus de 16 mois.

Le Mouvement pour l’Autonomie du Mzab :
–   Dénonce la poursuite de l’arrestation arbitraire des militants mozabites sans inculpations, tient pour responsables les autorités algériennes quant à la santé et la sécurité des détenus en grève de la faim. Comme il dénonce la violation des droits de l’homme menée par les autorités algériennes dans le Mzab et sa poursuite en violation flagrante des lois de la République et les conventions internationales ratifiées par l’Algérie.
–  Exige une commission d’enquête des Nations Unies pour enquêter sur les violations des droits de l’homme dans le Mzab et découvrir ceux qui sont impliqués dans ces crimes contre l’humanité.
–   Exige de la Croix-Rouge internationale de visiter les prisons de Ghardaïa pour inspecter la situation des détenus.
–  Exige de toutes les organisations internationales des droits de l’homme de faire pression sur les autorités algériennes pour libérer Dr Fekhar et tous les détenus politiques.

 Salah ABBOUNA

Représentant du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici