Syndicat des artistes : Le chanteur Rabah Ouferhat réélu

3

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La chanteur Rabah Ouferhat a été réélu, jeudi, à la présidence du syndicat des artistes de la wilaya de Tizi-Ouzou qui dépend de l’Union générale des travailleurs algériens-UGTA.

C’est au niveau de la maison de la culture « Mouloud Mammeri » de Tizi-Ouzou qu’a eu lieu l’assemblée générale dudit syndicat. A l’issue des travaux de ce regroupement, un nouveau conseil de wilaya a été mis sur pied et il est composé de neuf membres, tous des artistes résidant dans la wilaya de Tizi-Ouzou. A l’issue d’un vote à bulletin secret, le chanteur Rabah Ouferhat a réussi à arracher onze voix sur celles qui se sont exprimées alors que le candidat qui vient en deuxième position, à savoir le chanteur et enseignant de musique Rachid Bellik,  a obtenu dix voix. Ayant arraché la majorité des voix exprimées, le chanteur Rabah Ouferhat a été réélu de fait comme président du syndicat des artistes de la wilaya de Tizi-Ouzou pour un  deuxième mandat de cinq ans.

Il faut déplorer, toutefois, le fait que le nombre d’artistes ayant pris part à cette AG a été faible. De même que l’on n’a pas remarqué la présence d’artistes plus ou moins célèbres à cette AG élective.  Rappelons que le rôle de ce syndicat consiste à se battre pour arracher les droits socioprofessionnels des artistes qui sont, en Algérie, livré à eux-mêmes hormis ceux qui bénéficient de largesses de la part du pouvoir pour leur soumission et leur docilité. Des artistes que tous les kabyles connaissent et dont ils retiendront pour l’éternité les noms et leur triste collaboration avec la dictature algérienne.

Tahar Khellaf    

3 COMMENTAIRES

  1. Il existe au moins un pays dans le monde avec lequel l’âne-gérie peut encore rivaliser en la matière : la CORÉE du Nord. Il y’a de quoi faire péter toute la baraque.

  2. réveilles toi a Tahar

    pour la dépêche je te donne 10/10, le reste tu t’es fourré les doigts dans le nez. d’un coté, tu DÉPLORES la non participation des chanteur Kabyles a une organisation pro pouvoir et d’un autre coté tu décrits ce qu’adhérer a ce pouvoir coûte au chanteur de sacrifice de principes et de conviction personnel c’est un appel SOS lancé au pouvoir algérien d’améliorer le fonctionnement tu les prends pour des cons ou c’est toi qu’est pas encore réveille du sommeil Algérien

  3. Les artistes Kabyles ne devront pas s’allier à l’UGTA, car l’UGTA est une organisation de l’algérie arabo-islamique très inféodée au pouvoir raciste et criminel anti-Kabyles et anti-Amazighs. C’est une grande erreur d’être dans une organisation syndicale anti-Kabyles et anti-Amazighs.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici