Où est passée la CNLTD de Benflis ?

7

ALGERIE (Tamurt) – Depuis que le général Toufik est rentré en alliance avec Saïd Bouteflika, la Coordination Nationale pour les Libertés Démocratiques et la Transition en Algérie s’est évaporée dans la nature.

Benflis ne donne plus signe de vie. Il a complètement disparu de la circulation.  Le Hamas de Mokri veut reprendre sa place au pouvoir, comme au bon vieux temps.  Pour le RCD, non seulement il ne fait plus référence à l’article 88 de la constituions qui parle de l’incapacité physique du chef de l’Etat d’accomplir sa mission, mais il a carrément décidé de participer aux prochaines législatives sans évoquer aucune raison, ni la moindre excuse. En un mot, cette coordination a été dirigée directement par le général Toufik.

Même les marches des samedis à Alger n’étaient, en fin de compte, que le fruit des règlements de compte entre le général Toufik et Saïd Bouteflika.  Le général Toufik a enterré sa hache de guerre avec la famille des Bouteflika et tout est rentré dans l’ordre. Les clans du régime ont trouvé un consensus entre eux. Il s’agit de trouver une solution à la crise économique qui menace la stabilité de la société. C’était toujours ainsi. Les clans mènent des guerres on manipulant la fausse opposition, puis ils finissent par négocier et partager les privilèges et les postes au sein du régime.  Pour Ali Yahia Abdenour, il s’est retrouvé tout seul. Au dernière nouvelles, personne de ses compagnons de la CNLTD ne lui répond au téléphone.

Lounès B pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici