Ali Benflis trébuche à Tizi-Ouzou

21
Ali Benflis
Ali Benflis

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le meeting d’Ali Benflis à Tizi-Ouzou, jeudi, a été un échec à tout point de vue. Il y a d’abord le fait que la salle était clairsemée. Malgré les gros moyens déployés par les partisans de l’ancien chef du gouvernement, le nombre de sièges vides était très élevé lors de ce meeting.

Deuxième élément négatif, c’est le fait que le discours de Ali Benflis a été débité en langue arabe montrant ainsi que ce responsable politique ignore totalement les spécificités de la région de Tizi-Ouzou où après la langue amazighe, c’est le français qui est la langue la plus employée. On se demande d’ailleurs comment un tel détail important a pu échapper à Benflis et à ses conseillers ? D’ailleurs, même les affiches suspendues sur scène exprimant les slogans et les mots d’ordre du parti de Benflis ont été toutes transcrites en arabe. Point de tamazight, ni de français.

Ceci, concernant la forme, Quant au fond, il y a lieu de souligner aussi que l’intervention d’Ali Benflis ne cadre aucunement avec les préoccupations de la population de la région. La Kabylie est une région laïque par excellence, comme tout le monde le sait. Or, Ali Benflis s’est évertué à truffer son discours de Hadiths et de versets coraniques ainsi que de références islamiques du septième siècle à tel point qu’on se serait cru dans un meeting d’un chef de parti islamique ou dans un prêche de mosquée.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici