À l’initiative d’un groupe de salafistes, Une marche de soutien aux « combattants syriens » pour ce vendredi 23 décembre

8
Marche des islamistes

ALGÉRIE (Tamurt) – Des groupes de salafistes algériens se sont attelés à se mobiliser sur les réseaux sociaux à dessein d’organiser une marche de soutien aux mercenaires syriens.

Le rendez-vous est pris pour ce vendredi 23 décembre après la prière de Joumouâ. «Marche de solidarité avec nos frères syriens», tel est le sinistre slogan qu’ont choisi ces facebookeurs islamistes.

Des hordes d’islamistes sont sur le qui-vive ces derniers mois, guettant la moindre occasion pour se hisser au-devant de la scène en affichant sans vergogne leur soutien aux mouvances islamistes à travers le monde.

Amnay

8 COMMENTAIRES

  1. Des rats sortis d’égout ! Voyez la première vue de nos encetres au 8ème siècle, quand ces chiens primitifs arabes avaient frôlé et souillé nôtre terre ! Ha ! L’erreur de la nature ne peut engendrer que de la bestialité et de la barbarie, de toute façon, il ne peut y’avoir de lueur de lumière et de progrès dans la laideurs de ces scelerats ci-dessus !. La laideur engendre de la laideur !…

  2. Le mot d’ordre de Téhéran : Bientot, l’Afrique du nord adoptera la doctrine du Feu, notre cuisiniere et son feu sera notre dieu.
    Sonalgaz doit garder l’additif afin de ne pas mourir avec le dieu méthane.

    Merci

  3. Quoi de plus aliéné (étranger à lui même) q’un salafiste, étranger même à son peuple dont le sort ne le préoccupe guère et même devient son ennemi lorsqu’il ne veut plus le suivre dans sa folie . Lui , son problème n’est pas la Kabylie rebelle ou le M’Zab en proies à la répression, mais la Palestine ,la Syrie ou le juif qu’il désigne par réflexe de Pavlov comme l’ennemi à abattre et auquel par esprit étriqué il assimile peu à peu tout ce qui est différent.
    L’Algérie n’est pour lui qu’une des cellules de l’ensemble fantasmé appelé Araboislamie ,un terrain d’entrainement où il peut exprimer toute sa rage contre une identité originelle refoulée par un arabisme exacerbé ,exutoire à son complexes d’infériorité que par ce tour de passe passe il transforme en force agressive dangereuse d’abord pour les autres et finalement autodestructrice . En entretenant ce feu et en jetant de l’huile par dessus le gouvernement Algérien détourne ainsi toutes les forces qui pourraient lui être fatales faisant peser par ailleurs un épée de Damoclès sur toute opposition en ne lui laissant d’autre choix que la dictature ou le chaos islamiste.Le problème est qu’à force de jouer à ce petit jeu on ne distingue plus guère ce pouvoir de la bête qu’il a créée et qui l’entraînera inexorablement sur sa mauvaise pente.

  4. Vivement le 20 Janvier, date de prise de fonction officielle de Donald Trump, qui connait la difference entre un salafiste, un islamiste, un terroriste, un musulman, un bestial tout court, et qui n’hesite pas a les decrire pour ce qu’ils sont. Il a promis leur eradication. Il a deja refuse’ le salaire de President et tous les avantages offerts, a commencer par l’avion presidentiel, mais aussi d’en finir avec cette espece et leur supporters et les regimes qui les creent, les alimentent, arment et s’en servent.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici