La conférence de Laarbi Ahyoun interdite à Aokas

1
Centre culturel Aokas
Centre culturel Aokas

BOUGIE (Tamurt) – Laarbi Ahyoun était attendu de pied ferme par la police à Aokas. Le commissaire en personne était présent aux côtés d’une armada de policiers dépêchés pour interdire à ce militant du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie d’animer une conférence au centre culturel d’Aokas.

Les policiers ont assiégé le centre culturel au moment où les animateurs de l’association  culturelle Azday Adelsan n’Weqqas s’attelaient à la préparation de la rencontre que devait tenir ce militant de la cause kabyle avec les citoyens de cette station balnéaire.

C’est dans le cadre des festivités de Yennayer que Laarbi Ahyoun a été invité à animer une conférence autour du parler kabyle, feront savoir les organisateurs qui étaient étonnés que la police déploie autant de membres pour juste interdire la tenue d’une conférence. À moins qu’il ne soit plutôt sujet à un mandat d’arrêt. Les militants du MAK sont traqués, ces derniers temps, dans toute la Kabylie.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici