Le train est de retour à Tizi Ouzou

11
train reliant bgayet à alger

TIZI OUZOU (Tamurt) – Les citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou auront enfin droit à un train, après en avoir été privé pendant plus de vingt ans, à cause de l’insécurité ayant régné au cours de la période du terrorisme. une période durant laquelle la voix ferrée s’est complètement détériorée. Ce sera donc le 15 avril prochain que le train sera de nouveau sur les rails à Tizi-Ouzou.

Ce qui permettra de mettre un terme au calvaire des citoyens voulant se rendre notamment dans la capitale. Pour un trajet de 100 kilomètres, il faut souvent plus de quatre heures de route à cause des interminables embouteillage qui se forment sur la route. C’est Boudjemaa Talai, ministre des travaux publics et des transports, en visite à Tizi-Ouzou lundi, qui a révélé la date du 15 avril pour la mise en service de la ligne ferroviaire qui sera réceptionnée le 31 mars. La période du 1er au 15 avril sera mise à profit afin d’effectuer des essais. « L’Etat a dépensé 60 milliards de dinars pour la concrétisation de ce projet important pour la région. Je serai intransigeant sur le respect des délais de lancement des essais que vous avez fixé entre le 1er et 14 avril et la date de la mise en service effective et réelle de la voie ferrée qui est le 15 avril », a averti le ministre des travaux publics et des transports.

Le projet de la modernisation de la ligne ferroviaire Thénia-Tizi-Ouzou vers Oued Aïssi sur une distance cinquante kilomètres comporte neuf viaducs, vingt et un ponts rails, onze ponts-route et quatre tunnels au niveau de Thénia, Naciria, Tadmaït et Draâ Ben Khedda, ainsi que six gares à Si Mustapha, les Issers, Bordj Ménaïel, Naciria, Tadmaït et Draâ Ben Khedda, en plus d’une halte à Boukhalfa. Rappelons que le projet de la voie ferrée de Tizi-Ouzou a accusé plus de cinq années de retard pour sa livraison. Retard engendré principalement par oppositions.

Lyès Merdrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici