Sauvons le Docteur Kameleddine Fekhar !

7
Kameleddine Fekhar

COMMUNIQUÉ (Tamurt) –  Le Dr. Kameleddine Fekhar a été transféré en urgence de la prison de Ménéa à l’hôpital de la ville, suite à la dégradation de son état de santé au seizième jour de sa cinquième grève de la faim. Le Dr Kameleddine Fekhar va-t-il s’en sortir ? Le pouvoir dictatorial nous a habitué au fait qu’à chaque fois qu’un détenu quitte la prison pour l’hôpital c’est pour une mort certaine comme ce fut le cas pour les deux Mzabs Affari Baouchi et Aïssa Bencheikh et dernièrement le journaliste Mohamed Tamalt.

Rappelons que le Dr Kameleddine Fekhar mène une grève de la faim depuis le 03 Janvier 2017 pour protester contre l’injustice subie de la part du personnel judiciaire. Il proteste contre : Son arrestation arbitraire sur la base d’une lettre illégale émise par M. le procureur général près la cour de Taghardayt ; Le refus, par la justice, de répondre à ses plaintes déposées suite à la torture qu’il a subi au moment de son arrestation au commissariat de police et aux plaintes à l’encontre du directeur de la sureté de la wilaya de Taghardayt et contre M. le procureur général près la cour de Taghardayt ; Le refus, par la justice,  de convoquer MM. Ahmed Ouyahia, Ammar Saidani et  Mohamed Lamine Medienne (dit Toufik) qui pourtant possèdent des informations précises très pertinentes sur les crimes commis à  Taghardayt ;  Le rejet, par la justice, de sa demande expertise et la convocation de témoins parmi les fonctionnaires des services de sécurité et de l’administration qui possèdent des informations certaines sur lesdits crimes ; La détention de ses amis, qui ne peuvent être considérés du point de vue légal, que comme de simples témoins. Les autorités politiques centrales sont, d’après ses déclarations à son avocat lors de sa dernière visite, entièrement responsables de ce qui est arrivé à Taghardayt  et de l’injustice qu’il subit.

Rappelons aussi l’entrée de onze détenus Mzabs dans la prison de Ménéa, qui mènent une grève de la faim depuis le 16 Janvier 2017 en  solidarité avec le Dr Kamaleddine Fekhar et de même, protestent contre leur détention arbitraire et les mauvais traitements qu’ils subissent de la part des agents pénitenciers. La souffrance des détenus d’opinion et des prisonniers innocents dans les geôles du pouvoir algérien dictatorial est en partie due au  silence complice de l’écrasante majorité des intellectuels, médias, partis politiques, associations civiles et l’ensemble du peuple algérien, ainsi que les notables qui prétendent représenter les Mzabs et l’ensemble de la communauté Mzab, surtout que  l’on trouve des preuves irréfutables de l’implication des responsables du pouvoir dans la crise du Mzab, par des photos,  des vidéos et des déclarations scandaleuses de ceux en charge de ce système comme Saïdani, Ouyahia et le Wali (Préfet) de Taghardayt Azzeddine Mecheri. Gloire aux martyrs Mzabs, et la liberté pour tous les détenus Mzabs

Paris le 19 janvier 2017

Président d’Izmulen

Mohammed Dabouz

7 COMMENTAIRES

  1. Encore une victime de ce régime assassin! Où sont les mozabites? Qu’attendent-ils pour réagir? Les kabyles à eux seuls, ne peuvent pas être sur tous les fronts! Leur lutte est loin d’être aisée, la Kabylie est occupée, les militaires y font la loi ainsi que les islamistes. Rien n’est encore gagné et les militants Makistes ont droit aux arrestations arbitraires en permanence. Que les mozabites se joignent à leur combat! Plus nombreux seront les combattants, plus la mafia au pouvoir aura du fil à retordre.La passivité, la résignation ne peuvent se combattre d’un coup de baguette magique! Bien au contraire, ce sont des boulets pour la Kabylie déjà bien submergée par ses propres ennemis intérieurs-les kds. Les kabyles doivent cesser de se prendre pour Zorro! Surtout quand leurs victoires se font confisquer, leur combat sans cesse renouvelé. Dr K. Fekkhar met sa vie en danger pour faire plier une dictature…C’est le pot de terre contre le pot de fer! Dans une Algérie unifiée sous la « Haute Autorité » arabo-islamiste moyen-orientale, la Kabylie n’a que sa volonté inflexible d’arracher son indépendance afin de retrouver ses racines Amazighs. Que les autres « minorités » suivent son exemple, la soutiennent! Elles contribueront à sa victoire. La torpeur dans laquelle sont plongés les algériens en général, leur méfiance, voire leur antipathie à l’égard des kabyles servent le pouvoir délinquant qui use et abuse de stratégies perverses afin de diviser tout le monde et garder le monopole… Tant pis, la Kabylie a pris son parti: celui de reconquérir son territoire et sa liberté, seule contre un monstre qui se veut invincible. Jusqu’à quand cela va-t-il durer? Il est certain qu’il faut avant tout éviter tout soulèvement algérien, généralisé, non organisé, car alors les « daechiens », s’en donneront à coeur joie. Mais laisser des peuples- les mozabites , les kabyles- se démener tout seuls, c’est afficher un je m’enfichisme regrettable pour toute l’Algérie car totalement irresponsable! Vive la liberté, vive la lutte contre la tyrannie! Algériens réveillez-vous! Abandonnez vos rivalités régionales, affrontez ensemble les tyrans qui occupent le pouvoir depuis déjà trop longtemps! Réagissez quand vous assistez à l’injustice! Un homme est à l’agonie, son peuple menacé d’extermination.Est-ce de l’indifférence? Du cynisme? Que vous commande votre Dieu, dans ces circonstances douloureuses? Secouez vous, tous ensemble, vous serez plus forts! Ne mettez pas de bâtons dans les roues de ceux qui par leur lutte déterminée, vous tracent la voie de la liberté!

  2. Imzaviyen ,ibadites , trop pacifistes, ils subissent sans reagir, mais vous me direz comment reagir face au monstre qu’est le regime algerien ? On se souvient bien de 2001-2003.
    Ansi is – d te kkidh ak-d y-ekk ansi nnidhen!
    ils leurs ont prepare le devenir depuis 1965. Ils les ont coinces ar t’eghwmart grace aux arabes chaanba. Anp. Gendarmerie etc . Anda tarewka ?
    Ve regime encercle les berberes,; armee . Brigades . Et population arabophone prete a en decoudre .
    Imzaviyen contrairement aux ibadites de libye sont encercles .

  3. si les mozabites ne réagissent pas ils subiront le sort des yézidis.
    un proverbe de chez moi dis : »si tu ne te baisse pour éteindre un braise tu affrontera un brasier « .
    si les mozabites ne se mobilisent pas pour sauver un homme ils subiront une guerre d’extermination .

  4. Le comportement inhumain digne d´un régime Khmers rouges Pol Potien portera la toute entière respensablité du sort de ce pauvre Monsieur!

  5. Qui sait peut-être que les Imsaviyens attendent que les Kabyles aillent sauver ce pauvre Monsieur. Ces Kabyles connus pour être des têtes de turques ou du moins qui sont perçus comme tels et sollicités par tous les Algériens pour aller guerroyer contre la junte d’Alger à chaque fois qu’il se pose un problème qui concerne toutes les régions d’Algérie. Des Kabyles dont la fibre patriotique est tellement extra sensible qu’ils réagissent au quart de tour pour se porter au secours de la patrie menacée ou pour sauver la veuve et l’orphelin. C’est vrai qu’ils ont été de tous les combats depuis les années 1920 du siècle passé jusqu’à nos jours. Mine de rien cela fait donc un siècle que cette « Redjla N’tawaghith » dure sans que la Kabylie n’en tire un moindre bénéfice. En cela, les Kabyles excellent à merveille dans la sous traitance pour le compte de tous ceux qui ont un fort besoin de leur service. En contre partie de ces services rendus il leur suffit à ces Kabyles d’être qualifiés « d’Irgazen » pour recharger de nouveau leurs batteries et repartir du bon pied pour d’autres exploits toujours au profit des autres. Ces Kabyles veulent tellement servir et ont tellement les nerfs à fleur de peau qu’ils s’en prennent même à leurs frères Kabyles comme eux. C’est un peu comme le mulet « Hachatwan » qui est prêt à partager son repas avec n’importe quelle autre bête sauf avec son congénère qui risque de partager un mauvais quart d’heure si jamais l’envie lui prenait de le faire. Ceci dit, Mass FEKHAR est un frère non seulement en tant qu’Amazigh mais aussi en tant qu’être humain qui souffre le martyr et qui traverse ainsi que ses autres frères Mozabites des moments pénibles que seuls ceux qui en sont victimes ressentent pleinement la douleur physique et morale. Les frères du MAK/ANAVAD les ont toujours soutenus, ont médiatisé leur affaire, ont plaidé leur cause auprès de qui de droit devant les instances internationales et continuent à le faire avec les moyens dont ils disposent, seulement ceci demeure insuffisant pour espérer faire bouger les lignes et secouer la junte d’Alger. D’où la nécessité que le peuple Mozabite bouge à son tour parce qu’au point où ils en sont ils n’ont vraiment rien à perdre, bien au contraire. Toute chose à des limites y compris la sagesse dont c’est l’une des caractéristiques des Ath M’zab. La devise des peuples souverains est de vivre libre ou périr. Quant aux Kabyles, ils feraient mieux de tirer les leçons du passé, de se serrer les coudes et de faire bloc commun contre tous les ennemis ( y compris ceux de l’intérieur) s’ils ne veulent pas connaitre le sort des vaincus. Tiens bon Mass FEKHAR, des millions de justes sont avec toi même en pensée. Que la providence t’assiste dans ces durs moments.

  6. Fasse que le Seigneur te protège Monsieur.
    Reviens nous vite.
    Ne te sacrifie pas pour des CONS, nul Algérien n’est inquiet pour ta vie.
    Et demain ils te diront « Nous sommes tous des frères »

  7. Mais où sont les imzaviyen ?
    Vont ils le laisser mourir comme ça, sans bouger le petit doigt?
    Tout le peuple mzabi doit se mettre en grève de la faim devant sa prison!!!
    Il y va de leur honneur et leur survie.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici