Après la marche organisée il y a 15 jours : Le lycée de Boudjima rouvre enfin ses portes

0
marche des lycéens de Boudjima

TIZI-OUZOU (Tamurt) – C’est ce samedi 21 janvier, que sera enfin ouvert le nouveau lycée de la commune de Boudjima, après une fermeture de plus de six ans ayant succédé à un incendie qui avait ravagé l’établissement scolaire, qui avait obtenu les meilleurs résultats dans la wilaya de Tizi-Ouzou, au baccalauréat de 2016.

L’information est désormais officielle. Le calvaire des centaines de lycéens, qui étaient partagés entre les salles de classe de deux collèges du chef-lieu, prendra ainsi fin. Il a fallu que les lycéens de la commune de Boudjima fassent une marche, il y a quinze jours au chef-lieu communal, afin qu’ils soient, enfin, entendus. La marche en question avait pour objectif de dénoncer les lenteurs concernant la cadence des travaux de réalisation des nouveaux blocs devant accueillir les lycéens normalement au premier jour de la rentrée scolaire 2016/2017. Mais le rythme des travaux dans les chantiers algériens,  étant ce qu’ils sont, les lycéens ont galéré, pendant tout le premier trimestre, entre deux CEM car les travaux de réalisation de leur lycée n’étaient pas encore achevés.

Notons par ailleurs, que plusieurs autres établissements scolaires devront être réceptionnés au cours de cette année scolaire dans la même wilaya. Il s’agit de trois lycées à Imsouhal, Oued Falli et Azeffoun, tous d’une capacité de 1300 élèves chacun. La wilaya verra aussi la réception de quatre collèges au courant de l’année scolaire en cours : deux à Azzefoun, un à Ath Chaffaa et un autre à Tademaït. Enfin,  neuf salles de sports pour lycées seront également inaugurées bientôt.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici