L’écrivain algérien Salim Bachi : « Je ne suis pas musulman »

18
Salim Bachi

ALGÉRIE (Tamurt) – Le romancier algérien Salim Bachi, lauréat de nombreux Prix littéraires prestigieux en France, a déclaré qu’il n’est pas musulman. Dans plusieurs émissions qu’il accorde, ces jours-ci, à des médias télévisuels français, Salim Bachi a affirmé qu’il est athée. « Je ne suis pas croyant depuis que j’ai eu l’âge de quinze ans mais en Algérie, on n’a pas le droit de ne pas être musulman.

En Algérie, être Algérien signifie systématiquement être musulman, « or, on ne nait pas musulman, on le devient par conviction », a précisé Salim Bachi qui vient de publier, à la grande maison d’édition française Gallimard, un brûlot sous forme de récit, intitulé « Moi, Dieu, Allah et les autres ». Salim Bachi raconte dans ce passionnant livre comment il a passé sa scolarité dans l’Algérie de Boumediene pendant les années soixante-dix. « L’école algérienne, c’était un enfer. Les enseignants d’arabe nous présentaient Dieu comme étant un chantre de la terreur. On avait tellement peur de Dieu tel qu’il nous a été présenté », a affirmé, en outre, Salim Bachi. « J’ai enfin pu écrire, noir sur blanc, que je suis un athée et je ne suis pas un croyant tel qu’on voulut nous l’imposer depuis toujours en Algérie », a ajouté l’auteur du « Chien d’Ulysse ». Salim Bachi a ajouté qu’il n’est pas le seul algérien, intellectuel de surcroit, à être athée : « Il y a de nombreux intellectuels algériens qui sont athées mais qui ne le disent pas ». Il y a lieu de rappeler que parmi les intellectuels et artistes algériens qui assument publiquement qu’ils ne sont pas musulmans, on peut citer Kateb Yacine, Rachid Boudjedra, Matoub Lounès…

Mouloud Feraoun l’a insinué également dans ses romans. Il y a aussi des écrivains algériens qui sont chrétiens à l’image de Taos Amrouche et de sa mère, Jean El Mouhouv Amrouche, Malek Ouary… L’absence de tolérance en Algérie fait que ceux qui ne sont pas musulmans doivent cacher leurs convictions afin de ne pas être lynchés comme cela est généralement durant le mois de Ramadhan. En Algérie, être musulman n’est pas un choix. On doit être musulman de force.  Ne pas être musulman est perçu comme étant un crime.

Tahar Khellaf pourTamurt

18 COMMENTAIRES

  1. -VOICI, CE QUE NOUS CONSEILLONS,

    -À TOUS CEUX QUI VEULENT EMBRASSÉS L’ISLAM :

    -ATTENTION :

    -L’Islam, ne vous contraint jamais d’embrasser​,

    -​la Religion Musulmane de force,

    -Vous Pouvez Rester tel que vous est :

    -​Athées,

    -​Chrétiens,

    -​Juifs,

    -​Paganisâtes,

    -​Idolâtres, etc…etc…

    -Mais si vous voulez Embrassé l’Islam,

    -​vous devez le faire par Conviction,

    -​et par Conviction Seule;

    -IL Vaudrais mieux rester tel que vous est,

    -Que d’ Embrasser l’Islam par :

    -​Orgueil,

    -​Cupidité,

    -​Compassion,

    -​Complaisance,

    -​ou par Stratagème;

    -Car Vouloir Sortir une fois que vous l’avez embrasser​,

    -Cette dernière est une des formes de l’Hypocrisie;

    -Attention on ne badine pas avec l’Islam,

    -Ou vous graviss​ez les échelons de la foi​,

    -​qui vous mènerons sain et sauf vers Dieu,

    -Ou vous descendr​ez les marches de la foi​,

    -​qui vous mènerons indubitablement vers la Géhenne.

  2. Les algériens sont sournois. Dans leur majorité ils sont athées, mais ils ne l’expriment pas par prudence. Il suffirait qu’il y ait un régime laïc et on verra le résultat au grand jour.

  3. eux etats unis ce problem est clos et la lois est claire, on interdit toute discrimination basée sur la race la religion le sexe l’origine de la personne. la religion reste privée, il ya des mosquee et les muzulmans pratiquent leur culte mais et connaissent tres bien les horraire des prieres sans sonorisation allah albar hors de la mosquee car les voisin pourrait etre derangés par le bruit .voila un exple du vivre ensemble et de la paix sociale de la tolerence et du civisme.

  4. C´est une question d´odre societable et politique, parexemple dans les démocraties occidental qui sont constament en mouvement la qustion est toujours posée, combient d´influence de la religon peut-on nous besoins?

  5. Je ne vis pas en France, ni en Afrique pour avoir acces a ces interviews, etc. Et je me demande, si l’interview est alle’e dans le fond, c.a.d. le choix de la religion musulmane, a la place de la doctrine locale, c.a.d. le Christianisme.

    Je doute, qu’ils l’interviewe’ comme l’intervieweur aient ose’ rentrer dans le sujet: Le Dhisme, ou le statut des non-arabes musulmans ou pas, sous l’autorite’ d’un etat musulman ? C’est l’esclavagisme. Cela a toujours ete’ le cas, pas de surprise… L’aspect cache’ dans tout ca est: POURQUOI LE REGIME CHOISIT-IL l’ISLAM ? c.a.d. SES INTTENTIONS ENVERS LES POPULATIONS qu’il domine !!!! L’esclavagisme !!!

    Dans cette perspective-la, l’analyse ne s’arreterait pas aux Kabyles, en fait les Kabyles ne seront pas concerne’s, des le moments qu’ILS S’Y OPPOSENT FRONTALEMENT. Le sujet deviendrait alors plus interessants aux populations Algeriennes et autres, qui se disent musulmanes par heritage (sans oser chercher a comprendre les circonstances de cet heritage), et de chercher a comprendre POURQUOI LEUR DICTE-T-ON LA FACON DE VIVRE CETTE MUSULMANERIE, A LEUR FACON PARTICULIERE ? Un sujet et question qui a emerge’ naturellement dans le MZAB !!! Qui fait echo au grand merdier d’Arabie, entre SUNIS et CHIITES !!!

    Ou le conflit dans l’application de la dominance et esclavagisme, dominateur commun, a la base de cette religion ! Un autre secret risque alors d’emerger et se devoiler, que l’on SE DIT (sans pour cela le croire) ARABE (de race) car, entre le musulman-Arabe et le musulman-non-Arabe, la relation de dominance et Dhimisme, persiste !!! Le RACISME(puisqu’il s’agit bien de difference raciale) est la matrice centrale de cette dite religion … Que TRUMP DENONCE et ACCUSE ouvertement.

  6. Si pour un écrivain et intellectuel Algérien il lui faut une sacrée dose de courage pour avouer qu’il n’est pas musulman qui plus est à partir de l’étranger, qu’en est-il alors de l’Algérien lambda dans le même cas de figure?

  7. Je partage entierement, ce qu’est decrive dans ce passage, Dieu nous a etait toujours presente comme chantre de terreur. je me rappel tres bien la peur aux ventre que j’ avais a chaque fois j’ entendais ce genre de discours religieux.

    • Dyhia étais la reine des berbères , nous sommes des berbères!
      Quand à votre indigne tentative de nous diviser par votre commentaires stupides….laisser tomber car comme le dit si bien Kateb Yacine: « quand le mensonge devient la norme, la verité quand á elle devient peché. »

  8. Azul,

    Voila la liberté, la laïcité chacun choisit son chemin.
    Imposer une secte à une personne cela s’appelle de la dictature.
    Les musulments sont fourbes, j’ai connu des hadj qui à leur retour de leur balade, au lieu d’offrir des offrandes, ils revendent l’or « à prix fort » qu’ils avaient acheté la-bas une misère, bizness, bizness.
    Tout vrai Aqvayli doit être fier d’avoir comme ancêtre, la reine Dyhia elle qui a combattu la secte l’islam pour protéger notre peuple, aujourd’hui on sait pourquoi, n’oubliez pas qu’ils ont coupés la tête de nos ancêtres pour nous imposer de force cette secte.
    TADUKLI, Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

  9. POINT D’ORDRE POINT D’ORDRE
    LE peuple autochtone d’Algerie est pour une Algérie unie mais pas uniforme ou toutes les religions sans distinction auront le droit de cité.
    Ou la langue du pays serait la langue de ST AUGUSTIN,deMASSINISSA,de JUGURTA ,de KAHINA,de KOSEILA.
    Ou LES LANGUES FORTES ET DE SCIENCES SERONT LES BIENVENUES.
    Un pays laique multiconfessionnelle ou ISRAEL aura son ambassade et ou les mouvements terroristes ne sont pas les bienvenus.
    OU les aides humanitaires s’octroient aux peuples nécessiteux et voisins et non aux organisations terroristes.
    L’Algérie autochtone doit quitter la ligue arabe avec qui elle ne partage rien,ni la langue ,ni le continent,ni les us et coutumes.L’argent que le pouvoir illégitime actuelle verse en terme de cotisations aux arabes et à leur ligue est du gaspillage pur et simple.
    Les Algériens autochtones dans les villages algériens meurent de misère et manque de tout,et les criminels au pouvoir versent des centaines de millions de dollars aux pays et organisations arabes.ça ne peut plus continuer.
    Le PAPE et les instances ONUSIENNES sont attendus.
    C’est grave ce qui se passe en Algérie.Le déni et le génoside identitaires doivent etreréprimendés.
    Il est temps que le TPI et la Cour Penale Internationale s’en melent.
    Le pouvoir criminel actuel en Algerie corrompt les responsables des instances internationales en offrant des pots de vin pour acheter leur silence,sur ces génocide identitaire,culturels et cultuels.
    Les grands responsables et décideurs internationnaux ne devraient pas tomber dans cette corruption et se doivent d’épingler ces criminels qui oppriment leur peruples.
    La visite du PAPE et la pose de la première pierre pour l’érigation d’une immence et suberbe église en hommage à notre génie ST AUGUSTIN EST FORTEMENT ATTENDUE PAR L4ENSEMBLE DES Alg2rien autochtone fiers de leur langue et identité AMAZIGH.

  10. L’islam est une religion de tolérance ne l’est que pour les ignorants de l’histoire des conquêtes bédouine ou pour ceux qui veulent édulcorer un dogme sanguinaire et totalitaire.
    Un coran truffé d »appel au meurtre contre les juifs et les chretiens, et le sort réservé aux apostats n’est tout simplement la mort.
    Il faut savoir que ce dogme encourage et donne droit à tout simple musulman sous prétexte de gagner des hassanettes de remettre sur les rails de leur secte tout citoyen deviant des normes dictés par leur bourreau momo. Ce que j’appelle le fascisme vert.
    Et ceux qui veulent faire croire aux gens que le problème de l’islam c’est sa politisation, je vous dis que ‘l’islam etait déjà politisé depuis 14 siècles. Les califats disposaient d’un pouvoir absolu, militaire politique et religieux. Une main mise totale sur carrément la vie de leurs sujets. Et la tradition se perpétue jusqu’à nos jours.
    Pour vous dire il ya des imams sortis de la plus grande université obscurantiste égyptienne elazhar se sont convertis au christianisme et personne n’en parle sans compter ceux qui deviennent athées. Je dirai qu’il suffit juste de s’s’intéresser de près à cette religion pour comprendre si vraiment un dieu existe capable de creer un monde aussi extraordinaire soit l’auteur d’un livre qui s’appel le coran aussi haineux, misogyne qui approuve la pédophilie. ……..

  11. azul, cet ecrivain a raison les algeriens ne sont pas obligatoirement musulmans ,il y a juifs ,des chretiens ,des athés ,la liberté de conscience existe .

  12. Les musulmans ne tolèrent pas la liberté d’expression et de penser parce qu’ils craignent de perdre leur fond de commerce. Mais la vérité finit toujours par s’imposer face au mensonge.

  13. voila le problème principal dans les pays de misères ,on force les gens à devenir musulmans juste pour se soumettre à leur diktat et rendre le peuple comme des sujets bons à rien .
    dites moi s’il ya un pays musulman meme la turquie ou il fait bon vivre ?LA FORCE SUPPRIME LES DROITS ,il n y a que la liberté religieuse qui peut garantir les droits et les devoirs .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici