Le Dr Fekhar résiste avec honneur face au colonisateur arabo-musulman

3
Me Chansay Wilmotte avec Abid et Ammour

COMMUNIQUE (Tamurt) – Tout Peuple a droit à l’autodétermination. Or, systématiquement, le pouvoir colonisateur arabo-musulman d’Alger demeure un régime d’oppression violant ce droit fondamental. Le collectif des avocats pour la Kabylie se déclare solidaire du collectif des avocats assumant la défense du Dr Fekhar arbitrairement incarcéré, et s’indigne des manœuvres d’intimidation visant ses conseils.

En cette perspective, le collectif des avocats pour la Kabylie se déclare préoccupé par l’état de santé du Dr Fekhar. Sa grève de la faim est la conséquence de l’injustice commise à son égard, outre les conditions carcérales imposées par le régime militaire arabo-musulman d’Alger. La situation est d’autant plus grave qu’il y a des précédents mortels dont, entre autres, le journaliste Mohammed Tamalt décédé en prison le 11 décembre 2016. Entre 2013 et 2015, il y a eu aussi trois morts parmi les détenus Mzab, sans oublier le cas de Slimane Bouhafs et ceux des blogueurs Arezki Marwan, Merzoug Touati.

À cette occasion, le collectif des avocats pour la Kabylie rappelle qu’au quotidien, le régime colonial arabo-musulman d’Alger harcèle de nombreux militants du MAK. Les incessantes provocations de ce régime militaire envers quiconque se prévaut pacifiquement du droit à l’autodétermination, voire simplement des valeurs de son Peuple, constituent une menace pour la paix régionale.

Pour le collectif des avocats pour la Kabylie
Philippe CHANSAY-WILMOTTE,
Avocat au Barreau de Bruxelles

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici