Tamazight est imposée en Libye

20
Tamazight en Libye

LIBYE (Tamurt) – Les Berbères de la Libye ont presque imposé l’officialisation de leur langue, Tamazight. En plus de leur détermination, le refus des Berbères de déposer leurs armes est un élément déterminant dans l’aboutissement de leurs revendications, légitimes à plus d’un titre.  

Le conseil National Libyen a décrété, alors, l’officialisation de la langue Tamazight, comme seule et unique langue dans toutes les institutions. Il a même rejeté la  langue arabe. «  Pour la langue étrangère, c’est à nous de faire le choix et je ne pense pas que la langue arabe intéresse notre peuple. Nous allons d’abord développer et utiliser Tamazight dans tous les domaines et toutes les instituions », nous révèle, par téléphone, Nazim Hamdi, un militant actif de la cause Amazighe en Libye. Le militant affirme que la majorité des Amazighs en Libye rejette avec fermeté la langue arabe « y compris parmi certains arabophones ».

L’instabilité politique en Libye et l’émergence de la mouvance islamiste font mobiliser d’avantage les Amazighs qui restent sur leurs gardes. Ils ne veulent, en aucun cas, revivre le scénario des Amazighs Algériens et Marocains. En Libye, les Amazighs veulent s’imposer tant qu’aucun régime n’est en place. Ils menacent même de faire recours aux armes si jamais leur identité  ou leur langue sont menacées.  Les Amazighes dans ce pays, et comme nous l’avons annoncé dans nos précédents éditions, se sont constitués en véritable armée. Ils étaient les premiers à se soulever contre le régime de Kadhafi et maintenant ils ne veulent en aucun cas renoncer à leur liberté entière.

Rabah Amokrane  

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici