Amara Benyounes n’en finit pas avec ses stupidités

11
Amara Benyounès
Amara Benyounès

ALGÉRIE (Tamurt) – A chaque échéance électorale, Amara Benyounes, ancien cadre du RCD et président du MPA, se distingue par  ses déclarations qui frisent  la stupidité.  Ne maîtrisant presque rien en politique, Amara Benyounes, cette fois-ci, a poussé le bouchon plus loin.

Pour plaire à ses mentors, il a osé réclamer l’obligation de vote à tous les algériens. Du jamais vu en politique. Ses déclarations ont suscité un grand étonnement sur les réseaux sociaux. « Ce Benyounes jouit-il de toutes ses facultés mentales ? » se demande un internaute. Il est devenu la risée de tous les algériens. Même ceux qui ont décidé de voter se moquent de lui. «Les hommes politiques kabyles sont connus pourtant pour leur niveau intellectuel très élevé » rappelle un militant du FLN d’Oran.

Durant la campagne électorale pour les présidentielles de 2014, Benyounes était allé jusqu’à insulter ceux qui n’aiment pas Bouteflika. On se demande alors pourquoi tant de sottises de la part d’un homme qui est dans le domaine politique depuis plus de 25 ans ? Benyounes ne fait qu’étaler ses inappétences, lui qui était vice président du RCD et plusieurs fois ministre de ce parti puis du clan de Bouteflika.  Aujourd’hui ce Amara Benyounes, éjecté du régime par la petite porte, comme un malfrat, veut, à tout prix, y retourner par la fenêtre.

Ravah Amokrane pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici