Le proviseur d’Iwadiyen chassé par les enseignants

6
Lycee Ouadhia

KABYLIE (Tamurt) – L’union fait toujours la force. Les parents d’élèves du lycée d’Iwadiyen, 45 km au sud-est de Tizi-Ouzou,  ont réussi à déboulonner leur proviseur. Ce dernier, contesté même par les élèves, a été relevé définitivement de ses fonction par la direction de l’éducation de la wilaya de Tizi-Ouzou, suite à une grève illimitée initiée part les enseignants et les fonctionnaires du lycée d’Iwadiyen.

Dans une déclaration rendue public hier, les enseignants ont affirmé qu’un autre proviseur prendra ses fonctions tout prochainement. Plusieurs accusations sont portée à l’encontre du désormais ex proviseur. En plus de son racisme et de sa volonté d’islamiser  l’établissement, il se comportait comme le propriétaire du lycée jusqu’à mépriser tous les fonctionnaires, les enseignants et les lycéens. La nouvelle, qui a fait rapidement le tour de la région,  a rendu le sourire aux parents d’élèves d’Iwadhiyen.

C’est l’un d’eux qui a pris attache d’ailleurs avec notre rédaction pour nous informer du limogeage du proviseur. «  Ce proviseur a fait de notre lycée sa propriété privée. Il agissait comme un cowboy.  Je remercie mes enseignants qui ont refusé catégoriquement de travailler avec lui et qui ont initié une grève pour le déboulonner », nous a confié un parent d’élève.

Ravah Amokrane

6 COMMENTAIRES

  1. Parions que, pour punir collectivement les iwadiyen qui osent expulser un sous-traitant de l’Etat colonial, un sbire beaucoup plus pire que le premier sera nommé prochainement à la place.

  2. voilà la voie à suivre pour se débarrasser et des renégats alliés du pouvoir qui ont mis la Kabylie dans l’impasse. L’union ,toujours l’union elle fait la force de tout combat pour la réussite des objectifs que l’on lui assigne.
    Bravo à ces vaillants kabyles ! Que les parents d’élèves s’intéressent à ce qui se passe dans l’école minée de leurs enfants pour réagir à temps. Chacun doit savoir que l’école comme tout ce qui est kabyle est dans l’oeil du cyclone du pouvoir qui ne jure que par sa disparition car c’est le seul obstacle pour achever le travail colonial ‘détruire imazighens et les kabyles sont le dernier rempart. S’ils tombent dans le champs de l’arabisation le monde arabe imaginaire deviendra une réalité même si l’Adn ne peut muter.
    ILS ONT PEUT D’UNE RENAISSANCE QUI BALAYERA » l’ARABERIE » des négationnistes.

    • Autant l’école concerne tous les citoyens, autant la mosquée ne concerne que les pratiquants. Il ne revient donc pas aux Kabyles en général de décider de qui sera l’imam de ceux qui font la prière. Seuls ceux qui ont affaire à cet imam, ce qui prient à la mosquée pour être précis, ont droit au chapitre. Si on veut être laïcs, on doit rester en dehors de la mosquée. L’intervention des citoyens ne peut intervenir que si l’imam en question s’ingère des affaires de la cité ou porte atteinte à la société Kabyle ou à nos traditions et coutumes. En d’autres termes, c’est plutôt aux croyants, à ceux qui fréquentent la mosquée de prendre des initiatives s’ils le jugent utile quant à la façon de l’imam de guides ses ouailles.

      • Ils se mêlent de la vie des villages, ils ont même la prétention de l’organiser, la diriger. Ils sont nommés pour ça.
        Pourquoi vous faites semblant de ne pas comprendre?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici