Le pouvoir a exigé du FFS et du RCD de ne pas se présenter à Ghardaïa!

5
Meeting à Ghardaia

ALGERIE (Tamurt) – Il n’y a aucune ombre de doute sur les négociations directes des décideurs avec le RCD et le FFS pour leur participation aux prochaines élections. Selon des sources concordantes, les décideurs algériens ont exigé du FFS et du RCD de ne présenter aucune liste à Ghardaîa.

Pourtant, c’est las seule région, en dehors de la Kabylie, qui a toujours voté pour les deux partis kabyles, FFS et RCD. D’ailleurs la commune de Berriane est toujours partagée par ces deux partis. C’est un vrai fief pour le FFS et le RCD. Le docteur fekhar était déjà prisonnier en 2009 à cause de ses activités pour le FFS. Aït Ahmed avait même écrit au secrétaire général de l’ONU exigeant sa libération  à l’époque. Le plus vieux détenu politique est Mohamed Baba Nedjar, un militant du FFS qui est derrière les barreaux depuis 2005.

En 2017, le FFS et le RCD tournent leur dos aux Mozabites, au moment où ils ont plus besoin d’eux. En un mot le FFS et le RCD ont trahi les Mozabites. Le régime a exigé des deux partis kabyles de ne pas se présenter à Ghardaïa sous la menace de les laminer définitivement de la scène politique. La raison est simple, le pouvoir veut isoler complètement les Mozabites et ne veut pas de partis kabyles en dehors de la Kabylie. Le malheur, le FFS et le RCD ont abdiqué.

Ravah Amokrane 

5 COMMENTAIRES

  1. Ces faux Ververs en chechia n’ont jamais montre quelconque support pour la Kabylie, meme quand elle a connu des atrocites. Ne perdons pas notre temps!

  2. Azul,

    Après ont nous dit que ces soit disant partis ffss/rcdislamia sont indépendant, mon œil.
    Si aujourd’hui ils sont encore là c’est grâce au financement du fln.
    Seul le MAK représente dignement le peuple Aqvayli, si les Mozabites votent fln ils ont rien compris et comme dit plus haut ils devraient boycotter cette mascarade dictatoriale.
    Bien sur les gens de « l’anegerie plurielle » seront là pour voter et affirmer leur algerianité qui est fidèle depuis 1962 au pouvoir, quelle vision de la démocratie.
    Tadukli cela ne nous regarde pas soyons nombreux le 16 avril à paris et le 20 au Pays Kabyle.

  3. D’ailleurs c’est tant mieux que le FFS et le RCD n’ont pas de listes a Ghardaia , ce n’est que réalité en fait , le rcd et le ffs ne représentent rien , ni en Kabylie , ni ailleurs .C ‘est le trou noir. Hier c’était Freha avec zéro citoyens dans le meeting en salle qui n’a pas pu se tenir faute de citoyens et le jeudi prochain ce sera Tizi Ouzou par le revenant said samedi , ils vont recevoir le même traitement qu’a Freha ! Pourquoi ils ne vont pas a Oran ? Constantine ? Tebessa ?Oued souf etc….c’est une « élection nationale  » a ce que je sache ? . ! Nos frères mozabites devront adopter la même attitude que la Kabylie ! rejeter le vote en masse ! zéro votant , eux qui ont une discipline doivent donner le mot d’ordre !objectif « zéro votant »

  4. Le fln veut être le seul à avoir des députés au mzab pour montrer que les mzavis sont avec le régime et non avec les prisonniers politiques. Dans ces élections, tout est combiné en faveur du système en place et les autres partis sont mis au pas. Le ffs et le rcd ont trahi tout le monde.

  5. PARTICIPATION = SOUMISSION AU RÉGIME MILITARO-MAFIEUX
    .
    Le Pouvoir militaire est le premier grand gagnant de ces mascarades électorales, de cette fausse vie politique, de ce Poker-menteur, de cette fausse démocratie = absence de démocratie et d’Etat de droit. Ça permet aux Généraux de se faire octroyer une certaine crédibilité, un fréquentabilité donc, et de satisfaire ainsi à cette maigre exigence de leurs soutiens / tuteurs occidentaux, qui consiste à ériger juste une ” façade démocratique ” …. et continuer brader la souveraineté nationale et les hydrocarbures au profit de ces puissances impérialistes, à piller et accaparer les richesses, réprimer et embrigader la population civile, en museler et contrôler toutes les institutions (l’Armée et autres appareils de répression), hypothéquer l’avenir du pays tout entier, faisant ainsi perdurer ce système militaro-mafio-bureaucratique, qui bloque et asphyxie …..
    .
    ASSEMBLEES-CROUPIONS, BIDONS, SANS POUVOIR(S) :
    .
    Sinon, ces Assemblées (APN, APW, APC) n’ont aucun pouvoir, pas de prérogatives … Le Pouvoir réel est aux mains des Maitres de la Police politique secrète (d’abord) et certains Généraux de l’Etat-major (Chefs des Régions militaires) ….
    .
    Quant aux autoproclamés « démocrates, opposants » (hum!), l’extre^me majorité d’entre eux sont soudoyés et achetés par la Police politique secrète, et sont « dans le rang, dans le giron » du Pouvoir militaro-mafieux, chacun sa chanson particulière, ou sa percussion singulière, ou ses notes distinctives (ou fausses notes), mais tous roulent pour la Junte dictatoriale, cette Junte qui est à la fois « unie » (un « tout indissociable » ) et désunie (« structure mafieuse » : clans, cercles, factions, franges)…… Pareil pour le néo-FFS, dirigé par un Cabinet noir (Assam, Baloul, Bouaiche, Chérifi, Lascri et cie) complètement soumis à la Gestapo du Pouvoir dictatorial régnant …..
    .
    Et la Dictature continue ! Pour longtemps encore, malheureusement !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici