Lauréate du Prix Mohamed Dib : Le roman en kabyle, de Dyhia Louiz, édité enfin

0
Dyhia Louiz

CULTURE (Tamurt) – Le roman en langue kabyle de l’écrivaine Dyhia Louiz (de son vrai nom Aouzelleg), intitulé « Ger igenni d tmurt » vient, enfin, d’être édité plusieurs mois après avoir reçu le Prix Mohamed Dib du meilleur roman de l’année 2016. Un prix qui est décerné, annuellement, aux trois meilleurs œuvres littéraires en tamazight, français et arabe.

L’Algérie est peut être le seul pays au monde où un écrivain qui reçoit un grand prix littéraire éprouve d’énormes difficultés à se faire éditer. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire car le roman de Dyhia Louiz est  une véritable perle pour la littérature d’expression kabyle de l’avis de tous les critiques littéraires ayant eu à commenter son livre. L’excellent roman de Dyhia Louiz narre l’histoire de Fadma Ibeliden, une combattante de la guerre d’Algérie du village Ighil Usmsed. Dyhia Louiz explique que son roman est un hommage à cette révolutionnaire qui s’est beaucoup sacrifiée pour la libération de son pays. En 1959, elle fût la première femme exécutée dans la région par l’armée coloniale qui l’a jetée à partir d’un avion parce que refusant de livrer des informations sur ses frères maquisards. Mais, déplore, la talentueuse romancière, après l’indépendance, le sacrifice de cette femme-courage a été vite oublié.

Dyhia Louiz est originaire d’Ighzer Amokrane dans la wilaya de Bougie. Elle vit dans la ville de Bougie où elle s’adonne avec passion à sa passion d’écriture romanesque et poétique. L’avenir littéraire de Dihya Louiz s’annonce des plus prometteurs puisqu’elle est très jeune. Elle n’a que trente-deux ans et beaucoup de talent. Elle enrichira encore davantage la bibliographie amazighe de ses romans. C’est de ce genre de femmes qu’a besoin la Kabylie et la langue kabyle. Et non pas de slogans creux, déversés hypocritement, souvent dans le but de se remplir les poches et de briller sous les projecteurs des médias.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici