Le FFS veut déjà isoler Salima Ghezzali

2
Salima Ghezzali

ALGERIE (Tamurt) – La seule candidate intellectuelle que le FFS a, il l’a placée comme tête de la liste d’Alger. La journaliste Salima Ghezali, ancienne conseillère de Hocine Aït Ahmed, semble déjà commencer à avoir des démêlés  avec les responsables du FFS.  

Selon un député de ce parti, le cabinet noir du FFS regrette déjà d’avoir opté pour cette grande journaliste. « Chafa Bouiche, très contesté par la base militante, actuel chef du groupe parlementaire et tête de la liste du FFS à Bougie, ne veut pas d’elle. Il commence à lui créer des problèmes et à l’isoler. Aucun responsable du parti du FFS ,ne parle d’elle ni ne l’invite à faire la campagne. Salima s’est retrouvée toute seule, écartée totalement des réunions et des décisions du FFS comme si elle n’est pas la tête de la liste de ce parti au niveau de la capitale.

Chafaa et d’autres ont peur d’elle et de ses capacités intellectuelles. Il craint qu’elle lui chipe son poste de chef du groupe parlementaire. Certains affirment même que Salima veut se retirer de la course électorale, vu les pressions terribles que Chafaa Bouche exerce sur elle. Ce scénario nous rappelle l’épisode de maître Bouchachi qui a été élu député sur la liste du FFS à Alger, mais Chafaa Bouche l’a poussé à la porte quelques mois seulement après son élection.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici