A Yakouren et Fréha, des soldats de l’ANP empêchés de voter

4
YAKOUREN ET FREHA (Tamurt) – Des citoyens se sont opposés à ce que des soldats de l’ANP votent dans des centres de vote de leur localité dans deux villages situés respectivement dans les communes de Yakouren et Fréha. Le premier village où cet incident a été enregistré est Ibsekriyene, situé au niveau de la commune d’Aghrib (daira d’Azeffoun) à quarante kilomètres du chef-lieu de wilaya.
Dès l’ouverture des bureaux de vote de cette localité, des citoyens ont attendu de pied ferme devant l’entrée du centre de vote pour exiger la vérification de l’identité de tous les électeurs qui se présentaient. Dès qu’ils avaient affaire à un militaire de l’ANP, ce dernier était carrément empêché de pénétrer à l’intérieur du centre de vote pour s’exprimer. Il s’agit, comme on peut le deviner, de soldats qui sont généralement originaires et résidant dans d’autres wilaya.
Les citoyens protestataires trouvent qu’il est anormal que des citoyens, qui ne sont pas résidant de la wilaya de Tizi-Ouzou,  contribuent à choisir les futurs députés de la wilaya. Le même scénario a été constaté dans un autre village de la wilaya de Tizi-Ouzou, à savoir Tagma, situé dans la commune de Yakouren, à cinquante kilomètres à l’est de la ville de Tizi-Ouzou. Les militaires ont été également empêchés de voter par des citoyens résidant dans le village selon le même procédé observé à Aghrib, pour les même motifs.       
Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici