Législatives en Kabylie : Les souverainistes haut la main!

19
Souverainistes kabyles

KABYLIE (Tamurt) – A voir les résultats des élections législatives organisées par les autorités coloniales en Kabylie, avec u taux d’abstention de 80%, on ne peut pas parler de taux participation, mais bien évidemment de taux de boycott. Un boycott massif qui ne signifie que le rejet profond du régime colonial.

Le peuple Kabyle se penche vers d’autres horizons. Celui de la liberté et de la prospérité, bien évidemment. L’abstention n’est qu’une victoire pour les souverainistes et plus particulièrement pour les  indépendantistes kabyles. Même si ion devait qualifier tous ceux qui n’ont pas voté de souverainistes dont le taux dépasse largement les 50%. En d’autres termes, si on organise un référendum d’autodétermination en Kabylie, les souverainistes l’emporteront haut la main. Dans une démocratie qui se respecte, le peuple kabyle ouvre droit à un référendum autodétermination. Il aura son indépendance pacifiquement et légalement. Mais la question qui revient sur les lèvres des kabyles à Tizi-Ouzou, et certainement un peu partout en Kabylie, comment faire pour arracher ce droit?

Rejeter une élection est une démonstration, mais ce n’est pas une victoire finale.  Le régime colonial ne flanchera pas. A voir ce taux d’abstention, il est facile à déduire qu’une désobéissance civile reste la proposition ou bien la solution pour au moins exercer plus de pression sur les décideurs algériens.  Les kabyles doivent rejeter l’autorité du régime en Kabylie. Ils ont cette possibilité. Sinon rejeter une élection, marcher le 20 avril sont des actions primordiales, mais loin d’atteindre l’objectif initial. Les kabyles ne peuvent pas patienter encore des décennies voire un autre siècle sous la domination coloniale.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici