Élections législatives en Algérie : Bouteflika est le 1er à violer la loi régissant le vote

9
Bouteflika au bureau de vote

ALGÉRIE (Tamurt) – Voulant  prouver aux yeux du monde que Bouteflika est bel et bien vivant, la télévision  algérienne, en diffusant les images d’un Bouteflika affaibli sur un  fauteuil roulant, a plutôt prouvé à tout le monde que le président de la république algérienne est le premier à violer la réglementation en matière de vote.

En arrivant au bureau, Abdelaziz Bouteflika serrera la main à l’ensemble des membres, chargés de gérer le déroulement des élections au niveau de ce centre, avant de se diriger droit vers l’isoloir. En sortant, il avait à la main une enveloppe qu’il remettra à son neveu pour la glisser dans l’urne alors qu’il n’avait pris aucun bulletin ni enveloppe en se rendant à l’isoloir.

Par cet acte, il vient de confirmer que la fraude peut se dérouler devant les yeux de toute une assistance sans qu’elle ne se rende compte. En outre, l’acte de vote est personnel, par conséquent nul ne peut se substituer à lui pour mettre le bulletin dans l’urne. Par ailleurs, il est rapporté sur les réseaux sociaux que des cas de fraude, vidéos à l’appui, ont eu lieu à Oran, Ouargla, Oum El Bouaghi et autres contrées arabophones.

Amaynut   

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici