« Boumerdes aussi est une région kabyle ! »

8
Entrée de Boumerdes

KABYLIE (Tamurt) – « La Kabylie ne se limite pas à Tuβiret, Bougie et Tizi-Ouzou. Nous aussi on est kabyle et on est pour l’indépendance de notre Kabylie », nous déclare un jeune de la ville Issers, du département de Boumerdes.

Son compagnon semble plus furieux d’entendre des responsables du MAK  « manifester pour affirmer la Kabylité de Tuβiret, mais ne soufflent aucun mot sur Boumerdes ». Les habitants de lcette partie de la Kabylie sont toujours restés fidèles à leur identité. Les habitants d’Afir, Dellys, Isser, Baghlia, Tawergua, pour ne citer que ces localités, adhèrent en masse au mouvement de la libération de la Kabylie. « On regrette que les cadres du MAK n’ont pas accordé beaucoup d’importance à cette grande partie de la Kabylie. Sinon, nous, on est prêts à adhérer en masse. Il suffit juste de nous accorder un minimum d’intérêt. On se demande pourquoi le MAK n’a pas organisé une manifestation pour l’indépendance de la Kabylie à Boumerdes le 20 avril dernier » nous a déclaré au téléphone un jeune de la ville de Dellys.

De ce fait, c’est toute la question des frontières de la Kabylie qui est de nouveau posée. La Kabylie s’étend aussi sur Bordj Bou Arréridj, Asdif (Sétif) et Jijel. Les Kabylophones de ces régions sont en général pour un statut particulier pour leur région et affirment toujours leur attachement à la Kabylie. Si auparavant, dans le domaine politique, ils votaient FFS ou RCD, ces dernières années ce sont les tendances indépendantistes qui l’emportent, à l’instar de toute la Kabylie.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici