Pression sur Algérie Focus

4
Algérie focus

COMMUNIQUE (Tamurt) – La Rédaction d’Algérie-Focus vient de subir des pressions de la part de ses actionnaires qui ont voulu nous empêcher d’enquêter et d’écrire des articles sur Djezzy, et d’autres entreprises, avec lesquels ils sont liés par des contrats commerciaux très importants. 

Ce mercredi 10 mai, ces actionnaires ont tenté de supprimer nos articles à notre insu. En tant que directeur de rédaction et gérant associé, j’ai été menacé par ces actionnaires.

Et pour la première de l’histoire de la presse algérienne, un avocat « français » va me faire parvenir une mise à pied parce que j’ai osé écrire sur des entreprises comme Djezzy ou des institutions comme le FNI ou d’autres oligarques auxquels nos actionnaires font les yeux doux. Moi et mes collègues d’Algérie-Focus dénoncent vigoureusement ces méthodes et annoncent l’arrêt de leur site jusqu’à ce que les actionnaires, le pouvoir de l’argent, respectent totalement notre indépendance éditoriale et ne se mêlent d’aucun de nos contenus.

Nous irons jusqu’à la grève de la faim s’il faut pour préserver notre liberté et notre déontologie. Le pouvoir de l’argent nous ne fera jamais taire. NOus vous donnerons les suites de cette affaire dans les heures à venir. J’appelle tous nos lecteurs, et détracteurs, à la solidarité car si aujourd’hui c’est notre voix qui est en danger, demain ça sera la vôtre….

Abdou Semmar
Rédacteur en chef 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici