Enfin ! Une conférence autorisée à Aokas !

1
conférence à Aokas

AOKAS (Tamurt) – Co-auteurs d’un livre collectif intitulé « De la pédagogie du projet et l’enseignement de Tamazight en Kabylie », les enseignants chercheurs en Tamazight, Tahar Aissi, Yahia Bellil, Djamel Arezki et le docteur de littérature française, Nasserdine Ouali, ont animé, en cet après-midi du jeudi, une table ronde au centre culturel d’Aokas.

C’est à l’invitation du café littéraire de l’association Azday Adelsen N’Weqqas que cette conférence a été organisée sur le thème de l’enseignement de Tamazight et l’approche pédagogique. Cette rencontre a attiré les férus de la culture en général et les étudiants de Tamazight qui voulaient approfondir leurs connaissances dans le domaine.

Plus de trois heures durant, les présents se sont livrés à un débat fructueux et bénéfique pour l’assistance avide de connaissances sur Tamazight. Le docteur Ouali a profité de l’occasion pour procéder à une vente dédicace de se deux ouvrages « Coluche, politique et comique » et «  L’écriture romanesque kabyle d’expression berbère ». C’est la première fois depuis plusieurs semaines qu’une conférence n’a pas été interdite à A okas. Les autorités se sont ravisées ou est-ce les élections législatives qui constituaient le blocage.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici