Pourquoi la famille de Krim Belkacem n’a jamais déposé une plainte en Allemagne ?

18
Filles de krim avec Rédha Malek

ALGÉRIE (Tamurt) – Les Algériens et les kabyles découvrent en 2017 que Krim Belkacem a une fille. Elle a choisi la télévision la plus raciste envers les kabyles pour s’exprimer. La fille de Krim Belkacem  n’a fait pratiquement aucune révélation particulière. Concernant, par exemple, les commanditaires de l’assassinat de son père.

Mais la question qui taraude les esprits, pourquoi les progénitures de Krim Blmekacem  ne se sont jamais constituées partie civile en Allemagne. Au lendemain de l’assassinat de Krim  à Francfort en 1970, personne ne s’est manifesté pour déposer une plainte, réclamer une vérité, dénoncer le crime ou autres.  A ce jour personne n’a réclamé la vérité sur l’affaire Krim Belkacem. Les enfants de Khider ont parcouru monts et plaines pour exiger  la vérité.  Le fils de ce dernier vient d’éditer d’ailleurs un livre sur cette affaire. Idem pour la famille Mecili et Boudiaf. Le comble, la fille de Krim Belkacem s’est attaquée à Aït Ahmed. « Aït Ahmed s’est attaqué à mon père après son assassinat », affirme-t-elle.  Personne n’a entendu parler de ces attaques. Au contraire, Aït Ahmed était le premier à dénoncer l’assassinat de Krim et a même donné certaines informations qui peuvent faire éclater la vérité, mais l’enquête a été close en Allemagne avec la complicité et le silence des enfants de la victime.

La fille de Krim Belkacem reproche peut être à Aït Ahmed d’avoir témoigné sur BRTV que Krim Belkacem était impliqué dans l’assassinat d’Abane Ramdane au Maroc. Mais il a dit juste la vérité et tout le monde sait que Krim est impliqué directement ou indirectement dans cette affaire. Pour l’histoire, la femme de Krim Belkacem s’est réfugiée à Michelet chez le père d’Aït Ahmed durant toute la période de la guerre de libération. La fille de Krim Belkacem  s’est trompée de cible et l’histoire la condamnera, ainsi que ses frères de n’avoir jamais déposé une plainte contre les auteurs de l’assassinat du signataire des accords d’Evian en Allemagne.

Ravah Amokrane 

18 COMMENTAIRES

  1. Il m’est difficile de comprendre pour quelle raison, « tamurt.info » sacrifie sa réputation et met en jeu sa crédibilité en publiant de tels articles! « Papier ist geduldig » (Le papier est patient) dit certes un proverbe allemand, mais moi, je suis inconsolable et révolté. J’ai la nausée et j’éprouve de l’amertume de devoir constater qu’au lieu de défendre la cause amazighe en général et kabyle en particulier, il mène le combat de nos ennemis en souillant la mémoire de nos grands hommes et en assassinant une deuxième fois nos valeureux révolutionnaires qui sont indissociables de nos mythes fondateurs.

    Dans son introduction Ravah Amokrane voudrait nous faire avaler des couleuvres en affirmant que «Les Algériens et les kabyles (pourquoi écrit-il Algériens avec grand « A » et kabyles avec petit « k »?) découvrent en 2017 que Krim Belkacem a une fille…» en illustrant son pseudo-article avec une photo, qui n’a aucune relation avec le contenu de ses propos, ayant trait à l’interview, accordée à cette innommable et infâme chaîne de télévision par une des filles de Krim Belkacem: le grand homme et chef préhistorique du mouvement de libération, pour le distinguer des autres chefs historiques du FLN.

    Cette photo, sur laquelle nous voyons Rédha Malek, entouré de Kaouthar Krim (à sa droite) et de Dr. Karima Krim (à sa gauche) et qui a été publiée par le quotidien «l’expression» le 19 Mars 2012, accompagnant l’article de Karim Aimer «CINQUANTENAIRE DE LA SIGNATURE DES ACCORDS D’EVIAN: KARIMA KRIM, FILLE DE KRIM BELKACEM: La vérité sur l’assassinat de Krim concerne tous les Algériens» est la négation de son affirmation, puisqu’elle apporte l’irréfutable preuve de ses mensonges et supercheries! Une petite recherche sur Google ou n’importe quel autre moteur de recherche suffirait pour éclairer la lanterne de ceux qui chercheraient d’amples informations sur les enfants de notre illustre révolutionnaire, à qui on ne pourrait reprocher la proverbiale discrétion…

    Malheureusement il y a dans son délire d’autres affirmations plus graves, qui portent atteinte aussi bien à la mémoire du Lion des Djebels qu’à notre histoire, qui se voit malmenée même par ceux qui veulent nous faire croire qu’ils en sont les dignes défenseurs! Il fabule en scribouillant: «Pour l’histoire, la femme de Krim Belkacem s’est réfugiée à Michelet chez le père d’Aït Ahmed durant toute la période de la guerre de libération…» On ne sait sous l’effet de quelle drogue il a pu, sans aucun état d’âme, accoucher d’un tel mensonge, étant donné qu’aucun historien n’a fait, dans ses écrits, une telle révélation et ses proches sont heureusement bel et bien vivants pour démentir une telle énormité!

    Dans sa conclusion, il n’hésitera pas à vouer aux gémonies cette fille de Krim Belkacem, qui, pour lui: «s’est trompée de cible et l’histoire la condamnera, ainsi que ses frères de n’avoir jamais déposé une plainte contre les auteurs de l’assassinat du signataire des accords d’Evian en Allemagne.» Dans l’article du journal «l’expression», cité ci-dessus, que l’auteur a pourtant dû lire (puisqu’il en a publié la photo!), il est relaté que Dr Karima Krim, a rendu hommage à son légendaire père, qui a pris le maquis contre la France en 1947 et qui a signé les Accords d’Evian, mettant fin à une guerre sanglante de plus de 7 ans, un certain 18 mars 1962. En réponse à une question relative à la possibilité de demande d’une enquête par les filles du Lion des Djebels, elle a déclaré: «La vérité sur sa mort n’incombe certainement pas uniquement à sa famille, son village ou sa région: la vérité sur l’assassinat de Krim Belkacem est l’affaire de tous les Algériens car il n’a pas consacré sa vie à sa famille ou à sa région. Il était un grand nationaliste et il s’est consacré pour toute l’Algérie».

    «Plus le mensonge est gros, et plus les gens y croient»: c’est une citation que tout le monde connaît. On la doit à Joseph Goebbels, ministre de la propagande du régime nazi de Hitler. En terme de manipulation, ce monstre sait de quoi il parle. Son savoir-faire est l’héritage d’innombrables imposteurs et opportunistes et lorsque la bêtise n’a pas de nom, elles signe «Ravah Amokrane».

    Hambourgeoisement vôtre.

    Allas Ilelli

  2. Fatigué de lire tout le monde, nous les kabyles on sait tout. Personne n’est meilleur que nous… khouroto merci dda lounis vaut mieux pas expliquer a ceux qui n’écoutent rien.

  3. Bonsoir, souvenez vous de la  » la bleuite », vous êtes dedans, j’ai toujours pensé que vos articles comme la presse du pouvoir manquent de corps, votre niveau est bas. Qu’évêque soit son parcours, il nécessite une analyse sérieuse, il s’agit d’une personne qui était au maquis depuis 1948! Penser les choses avant de les mettre sur papier. Je pleure de très loin ma Kabylie dont les défenseurs auto proclamés ressembles aux arabophones incultes qui sévissent dans l’audiovisuel officiel.

  4. tiens ravah amokrane attaque la fille de Krim, défend Ait Ahmed qu’il fustigeait il y a quelques jours. en même temps rapelle que Krim était complice dans l’assassinat de Abane; ce même Krim qu’il idôlatrait il n’y a pas si longtemps.

  5. Je n’éprouve que répulsion et dégoût envers ce Krim , sachant que c’est le commanditaire de l’assassinat de Messieurs Benai, Ait menguelet et Ould Hamouda.

  6. Apparemment l’ère du culte de la personnalité a encore de beaux jours à tirer tant il est savamment entretenu par certains fervents adeptes d’idoles et autres divinités virtuelles. Ceux-là doivent savoir qu’il ne faut pas confondre entre le respect qu’on doit à certains leaders FLN/ALN qui ont, bon gré, malgré pris part à la guerre d’Algérie et le devoir quasi sacré de les soumettre aux crtiques et plutôt deux fois qu’une quand cela est nécessaire. A ce titre, Krim BELKACEM n’échappe pas à cette règle. Autant on le respecte pour son engagement et son sens du sacrifice, autant on est tenu de le critiquer pour toutes les erreurs commises aux conséquences désastreuses pour la Kabylie. Certes, personne n’est infaillible sauf qu’il n’est pas permis à des leaders politiques et militaires de se lancer têtes baissées dans des aventures aux lendemains incertains et qui engagent l’avenir de tout un peuple. Il existe des Chefs de guerre visionnaires, stratèges et qui se nourissent des valeurs séculaires de leurs peuples pour les projeter vers un avenir toujours plus radieux, tout comme il existe des seigneurs de la guerre, c’est le cas des nôtres, qui se contentent de faire le coup de feu sans pour autant se soucier de ce que va advenir leur peuple. Qu’on se le dise sans détour ni tabou, Krim BELKACEM et tous les leaders Kabyles de la guerre d’Algérie ont failli à leur mission cardinale qui était de libérer non pas seulement un territoire mais tout un peuple. En fin de compte, ils n’ont réussi à libérer aucun des peuples d’Algérie à commencer par celui de Kabylie.

  7. si vraiment vous aussi vous avez l amour de la Kabylie comme eux ils avaient l amour de l Algérie. libérez la comme eux ont libéré l Algérie.
    c est l Algérie échoue ce n est pas à cause des héros morts ou assassinés. mais à cause des vivants qui se justifie de l erreur des morts, et ne font rien pour avancer.

    Krim Abane et tous les autres ont fait leur devoir…laissez les reposer en paix.
    on doit jamais parler a l absence des preuves tangibles.
    merci

  8. Azul. Je me suis obligé à regarder cette émission qui était d’un ennui mortel . Passons sur le choix de la chaine, sur le fait qu’une dame de 30 à 50 ans (?) donne du maama maama à chaque phrase et concentrons-nous sur ce qu’elle avait dit : Ce que j’en ai retiré c’est qu’il n’ y avait quasiment rien de politique ou d’historique , ce n’était que du factuel et de l’anecdotique . Si j’étais un peu méchant , je dirais que c’était presque une émission du genre « People  » avec un titre du genre  » Découvrez le vrai Krim Belkacem tel que vous le ne connaissez pas. Révélations exclusives par sa fille » ( J’exagère un peu bien sûr). Alors mon commentaire ? KRIM Belqacem est un GRAND PERSONNAGE qui appartient à l’ HISTOIRE , à l’Histoire de l’Algérie, à l’histoire de la Guerre d’Algérie ou Guerre d’Indépendance , à l’ Histoire de la Révolution. Et c’est JUSTEMENT parce qu’il un GRAND GRAND PERSONNAGE que nous pouvons , nous devons le critiquer ( les critiques pouvant être à charge ou à décharge) avec des arguments, de la connaissance Historique. NON PAS critiquer la PERSONNE Krim Belqacem à qui nous devons le plus grand RESPECT mais PAS LE CULTE DE LA PERSONNALITÉ ( ça ne nous a pas suffit les Boubella , Boukharrouba et leur rejeton actuel ?). Dans un contexte comme celui de la Colonisation , de la Guerre et de l’indépendance Confisquée , chacun agit et réagit en fonction de sa personnalité, son tempérament , son vécu ET des circonstances , des rapports de force , des risques etc….etc….Mais I. FAUT PARLER de KRIM ( et d’autres) : son combat bien sûr, son positionnement en 1949 , la mort de Abane , et tant d’autres choses encore. Il faut bannir l’insulte, l’accusation gratuite et infondée , la glorification béate et l’ ANACHRONISME…Avec toujours pour seul fil conducteur : faire avancer le débat, argumenter , aller le l’avant, et toujours toujours le RESPECT ( de soi et des autres)… ( Pour rester dans le factuel, l’anecdotique , la dame a parlé d’un premier fils de Krim prénom Ahmed. Donc, la Maaama de QAWTAR , son frère et sa soeur est un seconde épouse. ). Que l’on ne me fasse pas de procès en sadisme, dureté de coeur ou insensibilité vis vis des épreuves qu’ a traversées cette famille. Je veux juste parler du Krim Historique et Politique qui m’appartient à MOI aussi alors que la personne privée KRIM n’appartient qu’ à sa famille et ses proches et je n’ai absolument pas le droit d’avoir la moindre opinion à son sujet sinon de dire : Qu’il REPOSE EN PAIX !!

    • Vu comme ça, tu as raison. Sauf que, nous avons, par rapport à nos devanciers, le privilège du recul que permet le regard en arrière. Ce recul, justement, nous permet de nous rendre compte que ce dont il fallait se libérer, c’est de l’Algérie. Le dominateur, avant 1962, s’appelait l’Algérie (n’en déplaise au collabo de grande envergure Ben Badis). Ce nom apparu avec colonisation, est indissociable de la colonisation. Au fait, qu’est-ce qui a changer en 1962 ? Avant, le collège indigène (7 à 8 millions d’habitants) est minoritaire et n’a qu’une représentation symbolique dans l’assemblée dominée par les 900 000 européens. Aujourd’hui, dans cette même Algérie, les habitants ne sont même pas consulté, même minoritaires dans une APN qui n’a d’ailleurs aucune prérogative. Changer la couleur du pavillon ne changera rien à ses performances.

    • @massi .ils ont libere l’Algérie et a vous de continuer à libérer tamazight . Tu portes un pseudo typiquement berbere théoriquement tu dois être amazigh a moins que si je me trompe . Pourquoi ils et pas nous ,j’aimerai avoir un peu d’explication à ce sujet, Si tu n’est pas des nôtres je comprends totalement le ILS si non ton jugement est obsolète . Thanemirt

  9. Si vous voulez mon avis, la culture jacobine de l’école coloniale et de la « medersa » assimilatrice a fortement imprégné les leaders du mouvent anticolonial et ceux-ci n’ont en rien préparé les Algériens indigènes à renouer avec l’émancipation, au retour à l’indépendance. Il est tout de même curieux que même le nom « Algérie », emblème même du colonialisme du 19e siècle, n’a jamais fait l’objet de débat ni avant 54, ni pendant la guerre et encore moins après 1962. Mis à part Ferhat Abbas, très marginalisé par ailleurs, que son âme repose en paix, le mouvement anticolonial n’a pas eu une grande élite intellectuelle. Et le désastre actuel en dit long sur ce constat.

  10. Mais incroyable! Des gens probabkement jamais eu dans leur famille un moudjahine (en tout cas pas de la trempe de Krim) juge les dirigeants de la révolution d’avoir donné des prénom non berbères à leurs enfants ou bien de s’être marié à des non kabyles. C’est comme si les prénoms les plus usités en Kabylie sont berbères (said, mohamed, Ahmed, amar etc).
    Krim Blekacem restera le lion des djbels et celui qui a signé les accords d’Evian, n’en déplaise à ces plumitifs qui s’attaquent à lui à travers sa fille, confortablement installé derrière leurs écrans.

  11. Azul,

    Sincèrement arrêtons de nous voiler la face, les femmes Kabites l’ont déjà fait.
    Ce personnage krim belkacem à épousé une identité anegierenne arabomusulmane et n’a jamais servi le Pays Kabyle il est responsable du meurtre d’abane donc quand ont fait le calcul, cela s’appelle un traite.
    Alors sa fille n’en parlons pas, comme disait notre Héro Matoub Lwennas « et tous ces fainéants de la nation qui se pavanent dans les salons de l’occident… » la suite vous la connaissez.
    Elle est bien au chaud.

    • Krim belkacem s’est marié la première fois avec une native de Ghendoussa Maatkas ont eu un garçon Ahmed et une fille décédée pas trop longtemps.

    • Krim belkacem un traitre????
      C’est ca etat aqvayli que vous voulez construire
      Le comble de la betise et de la decheance

  12. Est-ce que la femme de Krim Belkacem est une Kabyle ou une étrangère? En découvrant les prénoms donnés aux enfants de Krim, on doute fort de la kabylité de leur maman.
    Kawthar estun nom inconnu en Kabylie et même chez tous les Imazighen. On dirait que ca vient directement du Liban. C’est curieux, beaucoup des hauts responsables de la Révolution ont epousé des femmes qui n’ont aucun lien avec la Kabylie. Soit des Marocaines soit des Tunisiennes. Ils ont choisi la beauté physique mais pas les valeurs kabyles, il me semble. Ces veuves se sont contentées de leur pension. Elle n’ont jamais écrit le moindre article. C’est déprimant!

  13. des laches voila ce qu’ils sont
    ne jamais compter sur les kabyles algérianisé et khorotisé
    krim valkacem n’est qu’un criminel complice de meurtre d’un autre algérianisé abane ramdane qui ont bousillé la Kabylie.
    et aujourd’hui on paye pour leurs erreurs et leurs allégeance a l’arabo islamisme

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici