Tizi-Ouzou: Un ancien motard se suicide

1

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Un ancien motard s’est suicidé la fin de la semaine écoulée dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Selon le témoignage de nombreux citoyens qui étaient présents sur place (à Oued Aissi) au moment où la victime s’était donné la mort, le suicide a eu lieu en début de soirée après la rupture du jeune.

« Comme d’habitude, l’ancien motard est rentré au café-maure, il a siroté sa tasse de café noir tranquillement », nous confie l’une des personnes présentes sur les lieux au moment du drame. Après quoi, l’ancien motard a quitté le café comme il avait l’habitude de le faire sans aucunement que rien d’anormal, qui aurait présagé d’un tel acte juste après, ne soit perceptible ni sur le visage de la victime ni dans son comportement. Quelques minutes plus tard, c’est l’alerte générale aux alentours du café. Des citoyens ont découvert le corps sans vie du motard, en face du café, derrière des barreaux. La victime s’est tirée une balle dans la tête. Son pistolet a été retrouvé près de lui, apprend-on en outre. La victime était âgée de soixante-quinze ans. En plus d’avoir été motard, le suicidé avait également été chef d’un groupe de patriote dans la même région durant les années rouges du terrorisme.

Le fait qu’une personne de soixante-quinze ans se donne ainsi la mort montre, si besoin est, que le suicide est un phénomène dont les causes sont loin de se limiter aux conditions sociales ou à des problèmes sentimentaux. Les questions existentielles ou encore la lassitude peuvent aussi pousser une personne à rompre le fil qui le retient à la vie, surtout quand on sait que la solitude commence aussi à gagner la société kabyle à l’instar des sociétés occidentales, depuis quelques années.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici