Maison de la presse de Tizi Ouzou : Les journalistes n’auront aucun droit de regard sur la gestion

0
Maison de la presse de Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (Tamurt) – La guerre qui était menée par certains journalistes afin  d’avoir la mainmise sur la gestion de la nouvelle maison de la presse de Tizi-Ouzou « Malek Ait Aoudia » a été infructueuse. En effet, les journalistes n’auront absolument aucun droit de regard sur la gestion de cette nouvelle infrastructure.

Une décision vient d’être prise au plus haut niveau de confier tous les aspects de la gestion de la maison de la presse de Tizi-Ouzou à l’Exécutif de wilaya. Même la cafétéria, qui était à l’origine d’un véritable bras de fer entre certains journalistes, sera gérée par les services des œuvres sociales de la wilaya. Il a fallu l’intervention du nouveau ministre de la Communication, Djamel Kaouane, pour que la situation de la maison de la presse soit débloquée. L’infrastructure a été inaugurée officiellement par l’ex-ministre de la Communication Hamid Grine, en octobre 2015. Mais après avoir constaté toute l’hystérie que cette infrastructure a suscité à cause de la possibilité de faire des affaires qu’elle semblait offrir, Hamid Grine a 6préféré temporiser la mise en service de ce projet. Ce qui a fait que le même Hamid Grine n’a pas été en odeur de sainteté auprès de cette frange de journalistes qui voulaient à tout prix ne pas rater cette aubaine pour faire des affaires.

En effet, les mêmes journalistes voulaient même mettre la main sur l’opération de répartition des quarante bureau de la maison de la presse afin de faire bénéficier des agences de publicité, dont certains correspondants de presse sont les gérants. En plus du fait que la maison de la presse de Tizi-Ouzou est située sur un axe routier principal de la ville de Tizi-Ouzou (route de l’Académie) a aussi aiguisé les appétits. Il faut rappeler un autre avantage : la location des locaux au sein de cette infrastructure se fera avec un  loyer symbolique qui ne saura dépasser les 5000 DA par mois.

Tahar Khellaf   

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici