Alors qu’ils dépensent 3 milliards en frais de mission et 7 milliards pour le culte : Les élus de l’APW de Bougie n’accordent que 5 millions de dinars à Tamazight  

4
APW VGAYET

BOUGIE (Tamurt) – Lors de la présentation du budget supplémentaire de l’exercice 2017 par les membres de l’assemblée populaire de la wilaya de Bougie, il s’est avéré que ces derniers ont préféré accorder la faramineuse somme de 70 millions de dinars aux mosquées pour les retaper alors que l’opération « d’amazighisation » des institutions n’a bénéficié que de la modique somme de 5 millions de dinars.

Ces élus kabyles, donc amazighs, refusent de voir les institutions étatiques porter sur leur fronton des inscriptions en tamazight car si ce n’était pas le cas, ils auraient accordé un budget assez conséquent pour ce faire. Par contre, ils se soumettent aux exigences des islamistes en offrant sept milliards de centimes pour la restauration de quelques salles de prière. Comme quoi, la culture notamment amazighe est loin derrière le culte…musulman.

D’ailleurs, la preuve a été donnée par le président lui-même et ses acolytes du FFS qui ont refusé d’inscrire, comme point supplémentaire à l’ordre du jour, l’interdiction des conférences à Aokas. Par contre leurs propres intérêts sont protégés. Ils ont voté un budget de 3 milliards de centimes en indemnités de séjour des membres de l’APW. C’est-à-dire que chaque élu coûte plus de cinq millions de centimes en frais de missions alors qu’ils sont sensés être transportés par véhicules de service et pris en charge dans les restaurants  par les mairies. Ce sont les enfants de Bougie qui tire cette région vers le bas. Il est simpliste de rendre le pouvoir et ses relais exclusivement responsables de la situation  que vit la Kabylie mais il serait plus juste d’admettre que ceci n’aurait aps pu se faire sans la contribution des responsables et élus kabyles.

Amaynut        

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici