FFS de Tizi Ouzou / Cap sur les élections locales

2
élections

TIZI OUZOU (Tamurt) – La bataille pour les prochaines élections municipales, prévue à partir de novembre 2017, a commencé dans la wilaya de Tizi-Ouzou. C’est le cas entre autres pour le Front des Forces Socialistes (FFS).

Ce parti a réuni ses troupes à Tizi-Ouzou. En effet, le bureau fédéral de wilaya du plus vieux parti dit d’opposition a regroupé ses cadres locaux à la maison de la culture Mouloud-Mammeri dans une session extraordinaire. C’est le président du bureau fédéral par intérim, en l’occurrence M. Lyès Laguel, qui a présidé les travaux de ce conclave dont l’objectif principal est de se pencher sur les élections municipales de 2017 (mairies et APW). En plus des élus nationaux dont le sénateur Hocine Haroun, la rencontre a eu lieu en présence de tous les responsables de sections ainsi que des élus locaux et les maires-FFS. Compte tenu des difficultés que connait le parti du FFS, il n’est pas du tout évident qu’il puisse présenter des listes dans les 67 communes que compte la wilaya de Tizi-Ouzou même si ses cadres avouent qu’il s’agit là de l’un de leurs objectifs, en plus de celui visant à arracher la majorité à la future Assemblée populaire de wilaya (APW).

Les animateurs de la rencontre ont annoncé à leurs adhérents que la collecte des candidatures est prévue du 22 juillet au 12 août. Il y a lieu de rappeler que le FFS n’est plus le parti qu’il était à Tizi-Ouzoun dans les années quatre-vingt-dix. Lors des dernières élections législatives du 4 mai 2017, le FFS n’a réussi à obtenir que quatre sièges sur les quinze que compte la wilaya à l’Assemblée populaire nationale. Et avec un nombre de voix extrêmement faible comparativement aux scores arrachés auparavant par la même formation politique, notamment lors des élections législatives avortées de 1991 et aux élections législatives de 1997.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici