Belaid AMMARKHODJA: « Les islamistes frappent fort à Aït Abdelmoumen »

8
islamisation en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – Les salafistes reviennent à la charge à At Abdelmoumen, comune de Tizi N’Tlata. Ils ne veulent pas lâcher prise. Selon l’infatigable militant pour la démocratie Belaïd Ammarkhoudja, la situation est alarmante. « Apres le rejet du faramineux projet d’implantation d’un institut coranique obscurantiste imposé d’une manière opaque et occulte, le notoire salafiste avéré plus tard, en l’occurrence ABDELGHANI AOUISSAT ; terroriste désigné par l’orient en vue de nous islamiser, a décidé récemment de changer de stratégie en investissant dans le créneau le plus sensible à savoir le secteur de l’éducation », explique ce militant qui a juré de ne pas baisser les bras.

Il raconte qu’il y a « deux ans, environ, soit en juin 2015 , un groupuscule d’extrémistes dont le chef de fil fut l’actuel imam de la mosquée du village (OUCHAYA Farid) manipulé par le salafiste suscité, nous a imposé l’implantation d’une école obscurantiste visant à faire de notre stratégique village le fief de la mentalité rétrograde pour en faire le lieu du comme coup d’envoi pour l’arabisation et la dépersonnalisation du peuple kabyle. Heureusement que la population du village, consciente et mature a su faire barrage audacieusement à cett dangereuse entreprise en optant pour des actions démocratiques et pacifiques ». Mais à la surprise générale, ce groupe d’islamistes revient en force. « Cette fois-ci, les islamistes frappent fort à AIT ABDELMOUMENE. ils investissent dans l’association des parents d’élèves. Ce mouvement associatif censé servir de vecteur d’orientation scientifique et technologique se voit accaparé par les vomis du savoir. C’est un problème d’une extrême urgence.
Cette association des parents d’élèves dont la majorité de ses membres sont des extrémistes religieux aux visages exhibés a, il y a quelques mois, organisé une cérémonie de remise des prix aux lauréats faisant croire qu’AIT ABDELMOUMENE est une annexe d’EL AZHAR », dénonce Belaid .

Ce dernier tire la sonnette d’alarme. « La situation est très alarmante. Nous devons agir car pendant cette dite cérémonie, des actes gravissimes ont été observés. Au lieu d’orienter nos bourgeons vers les sciences technologiques, cette association, d’essence islamique, a récompensé les élèves brillants en leurs offrant des SAHIH AL BOUKHARI, DES SAHIH MUSLIM, des grands tomes sur LE CHÂTIMENT DE LA TOMBE et le LAVAGE DES DÉPOUILLES », avertit Belaid Ammar Khodja..

Ravah Amokrane

8 COMMENTAIRES

  1. On commence par scier le mât du drapeau Kabyle comme ce fut le cas par le tristement célèbre village de Tawrirt Maqren proche de Larba n at iraten ou cette décision a été prise par vote pour finir avec des associations de parents d’élèves entre les mains de salafistes. Il est inutile de se lamenter devant ces brebis galeuses. D’ailleurs ces villages n’ont demandé d’aide à personne, nous ne pouvons que constater ces dommages. Que chacun s’occupe de son village, le minimum serait pour chaque militant kabyle de mettre en place une section du MAK dans son village avec un site internet pour faire circuler l’information et la communication. Voilà un projet. Cela amènera au moins des discussions et des débats dans ces villages réfractaires a défaut de les rallier à la cause. Si une poignée d’islamistes arrive à monter une association de parents d’élèves, il revient aux jeunes militants de faire pareil ou mieux. C’est bien de dénoncer et de se plaindre mais c’est encore mieux d’agir.

  2. Les Kabyles doivent impérativement comprendre que l’ennemis numéro un est l’arabo-islamisme anti-Kabyles et anti-Amazighs (anti-Berbères). Donc les Kabyles de toute la Kabylie doivent rejeter toutes les offres venant de l’ennemis arabo-islamique destructeur de l’identité Kabyle et Amazigh-Berbère. Nous devons être fiers de notre identité Berbère et refuser énergiquement l’obscurantisme arabo-islamique principal colonisateur de la Kabylie par leur religion mortifère qui a mis la Kabylie par terre à feu.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.

  3. Kabyles, où que nous soyons, nous devons nous élever contre cette invasion de moeurs barbares! Ce n’est rien d’autre qu’un moyen de plus pour venir à bout de notre esprit d’indépendance, de notre insoumission à leur obscurantisme. Allons-nous les laisser faire? Au nom de qui?
    Il doit se créer de toute urgence une fédération de parents d’élèves et de responsables du village pour protéger les enfants d’une agression pareille! Ils doivent expliquer à ces derniers que l’école algérienne est infestée de salafistes, des malades mentaux dont l’objectif pervers est la disparition de l’identité kabyle. Il s’avère impératif de s’opposer avec énergie à toutes ces perversions nées dans des esprits grièvement atteints! Merci aux journalistes de tamurt de nous alerter sur cette folie venue du fond des âges et d’un orient qui ne sait « briller » que dans la destruction. Il s’agit ici de destruction de l’équilibre de toute une génération. Ces malades ne veulent pas lâcher le morceau! Ils se sont mis dans la tête le retour à un âge d’or arabo-islamique mythique, à un califat mondial et chaque jour nous apporte la preuve de leur acharnement à atteindre ce but… Que fait-on des malades mentaux dangereux dans la cité? Est-il sensé de les laisser courir les rues, de s’emparer du pouvoir? Il faut dire que toute cette folie est commanditée d’un « lointain orient » et approuvée, encouragée par des alliances contre-nature. L’occident fricote avec ces démons et nous les kabyles devons une fois de plus les laisser agir contre nous? Kabyles, réveillons-nous! s’il est un peuple qui a tout à gagner dans la lutte contre cette peste islamiste, c’est bien le nôtre! Courage, prenons notre courage à deux mains! Ils sont indécrottables! Une résistance de tous les instants s’impose! Vive la Kabylie indépendante! Vive le MAK! Vive le peuple kabyle qui saura assurer sa pérennisation! Nous représentons un écueil pour l’expansion de leur dogme mortifère. Prouvons leur notre volonté de l’emporter!

  4. je rends hommage aux villageois de tala kehya a ouaguenoune qui ont chassé ces vermines au cours de moi de ramadan dernier pendant qu’ils prêchaient a leurs habitants VOILA ce qu’on appelle les kabyles

    • Le grand Bessaoud Mohand Arav a toujours été contre les marabouts. Il disait qu’il fallait les renvoyer d’où ils sont venus. La kabylie n’est pas leur terre. Ils sont des envahisseurs au même titre que les arabes. Ce sont eux qui ont changé drastiquement les traditions païennes des kabyles au point ou toutes les fêtes célébrées sont liées à l’islam. N’oublions pas aussi que jusqu’à présent leurs filles ne se marient pas à des kabyles.
      Dans sa chanson Urifur, Lounes a aussi chanté contre ces profiteurs de l’hospitalité kabyle.

  5. SUGGESTION:

    Ce village Kabyle doit s’appeler AIT quelque chose et changer de NOM, car ABDELMOUMENE est l’un des Calife OMEYYADES les plus sanguinaires de l’histoire du Moyen Orient……!!!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici