L’assassin d’Ali Mecili candidat aux locales à Bougie

4

ALGÉRIE (Tamurt) – Le régime Algérien n’arrête pas d’humilier les dignes et hommes kabyles. Il ne se limite pas seulement à les tuer mais il se permet d’honorer les criminels. On vient d’apprendre, par la voix d’un député du FFS, que l’assassin d’Ali Mecili, l’un des artisans des événements d’avril 1980 et bras droit de Hocine Aït Ahmed, Abdelmalek Amelloul, est candidat aux prochaines élections locales à Bougie.

Un mépris et surtout une autre provocation pour le peuple kabyle. Le régime sait bien qu’Ali Mecili, compagnon d’Aït Ahmed et de Saïd Sadi ainsi que de Ferhat Mehheni, occupe une place importante dans les cœurs des kabyles. C’est pour cette raison qu’il a présenté le criminel, qui n’a jamais été jugé; à Vgyaet. Abdelmalek Ameloul a été arrêté en 1987 par la police Française pour avoir tiré sur l’avocat du FFS, Ali Mecili, à Paris. Il a été extradé vers Alger par les autorités Françaises à la demande de Chadli Bnedjedid.

Sa famille, notamment sa femme et ses deux enfants, ne perdent pas espoir de voir un jour la lumière faite dans cette affaire. Mais l’espoir est très mince, surtout que le criminel deviendra un représentant du régime en….Kabylie! On se demande pourquoi le régime multiplie les provocations envers la Kabylie ces derniers temps?

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici