Une députée algérienne appelle à l’assassinat de Ferhat Mehenni

16
Naima Salhi - al-Bilad
Naima Salhi - al-Bilad

KABYLIE (Tamurt) – Certains responsables politiques arabes Algériens ne cachent plus leur haine féroce envers le peuple Kabyle et ses responsables politiques.

La présidente du parti PEP Naima Salhi a déversé tout son venin sur Ferhat Mehenni sur le plateau d’une émission de la télé El Bilad. Elle a qualifié Ferhat Mehenni qui lutte pour l’indépendance la Kabylie de  «terroriste», elle a déclaré qu’il est « du devoir de l’état de l’exécuter »

L’animateur de l’émission lui a demandé si les actions faites par Ferhat Mehenni dans la ligue des droits de l’homme, au RCD relèvent du terrorisme ? La députée a répondu « oui c’est du terrorisme ! », elle a rajouté « c’est un terroriste ! ».

C’est surtout la visite de la délégation Kabyle en Israel conduite par Ferhat Mehenni en mai 2012 qui a le plus enragé le plus cette député arabe en disant « Quelqu’un qui se rend en Israël, ennemi des arabes et des Musulmans, n’est-il pas un traître !! ? »

Pour Naima Salhi, une députée arabo islamiste Algérienne qui revendique la polygamie, Ferhat est un « malade mental »

Cette députée a exprimé en réalité le sentiment que ressentent de nombreux responsables politique du pouvoir Algérien envers le peuple Kabyle. Cette attitude raciste et haineuse explique l’origine de l’appauvrissement et du sabotage économique de la Kabylie qui s’est rajouté ces dernières années au déni de sa langue et de sa culture.

Yuva D pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici