En présence de Nadia Matoub : Hommage au Rebelle à Saint-Etienne

2
Matoub Lounès
Matoub Lounès

HOMMAGE (Tamurt) – Un vibrant hommage est rendu à Matoub Lounès depuis trois jours (jeudi, vendredi et samedi derniers) à Saint-Etienne. L’hommage a eu lieu ce samedi en présence de Nadia Matoub, la veuve du Rebelle qui reste fidèle au combat et à la ligne de conduite du poète assassiné.

La journée a compris une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs au niveau de l’Allée qui lui a été dédiée le 25 juin 2015 au Parc François Mitterrand. Par ailleurs et parallèlement à ce dépôt de gerbe de fleurs, Nadia Matoub en compagnie de l’écrivain Yalla Seddiki (auteur de : Matoub Lounès, mon nom est combat ) devaient animer une conférence-débat autour du thème : « Matoub Lounès, héritages et transgressions ».

Il s’agit là d’un volet de la biennale Amazighe-Stéphanoise et des musiques du monde qu’organise l’association culturelle Numidya. « C’est une première dans la région, cet événement a pour but de mettre en avant la culture et le patrimoine Amazigh et Kabyle, en partenariat avec la ville de Saint-Etienne », précisent les organisateurs.

La biennale a aussi été l’occasion pour abriter des expositions diversifiées comme la cuisine, les contes berbères et d’ailleurs, défilés de mode, danse, stands et concerts. Le festival a débuté avec une conférence de Hacène Hirèche  (universitaire, enseignant certifié PNL, docteur en sciences économiques et formé aux techniques du développement personnel) autour du thème « Estime de soi et Culture ».

La deuxième journée du festival a été consacrée aux divers ateliers, sculpture/poterie, calligraphie berbère, les maisons berbères etc.… Une conférence a été prévue par Moussa Agassarig sur le thème des  « perspectives et avenir du peuple Touareg ». Un défilé de mode et un spectacle de danses d’Afrique du Nord ont été au menu ainsi qu’un repas confectionné par différentes associations et pour conclure l’événement un concert avec en première partie des jeunes talents stéphanois et en deuxième partie des artistes kabyles. Parmi les chanteurs figurant sur l’affiche, on peut citer : Ali Ideflawen, Ali Amrane, Malik, Belili, Akli D., etc.

Tahar Khellaf pour Tamurt

2 COMMENTAIRES

  1. Parait il lors de cette cérémonie , la représente de l association numédya après son discours à donner le micro àu consul d Algérie ( invité sûrement par elle ) devant un parterre de Kabyles qui n ont trouvé rien à redire
    .

  2. Franchement H Hireche qui enseigne  » l’estime de soi », il faut voir sur you tube, la vidéo réalisée avec la chaîne Islamiste Al Maghribia, où il s’est fait tout petit devant les questions du journaliste qui pour l’occasion était devenu une sorte d’inquisiteur, Hireche très mal à l’aise déglingue la famille Kabyle. On a marre du double discours servi en fonction de l’assistance.Z4HM

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici