Les pilleurs de sable agissent toujours à Tizi-Ouzou

3
sable

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La mafia du sable agit toujours à Tizi-Ouzou. Elle ne connait pas de répit. Des quantités inestimables de sable sont extradées chaque jour que Dieu fait, sans que personne ne bouge le petit doigt. Des sablières jonchent toute la rivière de Sébaou à Tizi-Ouzou, au vu et au su de tout le monde, alors que l’extraction de sable dans les oueds est strictement interdite par la loi, pour des raisons écologiques.

De simples citoyens, qui ont été pris en flagrant délit de piller le sable à Tizi-Ouzou, sont derrière les barreaux alors que les sablières des grands nababs tournent à plein régime sans que jamais leurs propriétaires ne soient inquiétés. Aucun élu, ni de l’opposition ni ceux du pouvoir, n’a soulevé un jour ce trafic de sable à grande échelle et qui perdure depuis plus de 20 ans. Ni la presse locale, ni personne n’évoque ce sujet à Tizi-Ouzou. Le marché est estimé à plusieurs milliards et personne n’ose ouvrir la bouche.

Même les groupes terroristes qui pullulent dans la régions tirent profit de ces sablières illégales dont les propriétaires versent des pourcentages aux terroristes. Si les services de sécurité surveillent ces sablières et assurent le transport de sable, les terroristes, eux, veillent sur ces sablières dans les oueds. Les deux gagnent beaucoup d’argent de ce trafic.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici