Des Imams Saoudiens et Egyptiens bientôt en Algérie

5

ALGÉRIE (Tamurt) – Pour la gestion de la nouvelle grande mosquée d’Alger, le régime Algérien a fait appel à des imams Saoudiens, Égyptiens, Yéménites etc. L’information a été donné par certains titres de la presse algérienne qui ont cité directement le ministre des affaires religieuses comme source.

Les imams Orientaux auront pour tâche de former des imams algériens, selon toujours la presse du régime d’Alger. Donc on ne peut comprendre par cette initiative que l’Algérie ne compte pas pour le moment des imams capables de diriger une mosquée. Le recours à des imams Saoudiens confirme que les décideurs algériens veulent à tout prix installer un Etat Islamique.

Les milliers d’instituts islamiques fiancés à coup de milliards par l’Etat Algérien depuis 1962 donc n’ont servi à rien. Durant les années 1960 et 1970 Boumedien avait fait appel à des instituteurs Égyptiens racistes envers la culture Amazighe qui ont inculqué une culture islamique de haine et de radicalité aux Algériens. Une politique qui a abouti à un drame terroriste depuis le début des années 1990. Au lieu de changer cette politique diabolique, les décideurs enfoncent le clou. Pour ces derniers, leurs enfants sont scolarisés dans les écoles des pays occidentaux et aucun décideur n’a placé sont enfant en Egypte ou en Arabie Saoudite.

Ravah Amokrane

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici